dimanche 30 juillet 2017

Forbidden de Tabitha Suzuma




Résumé :   
Maya, seize ans, et Lochan, dix-sept ans, n'ont jamais eu la chance d'être élevés comme des adolescents "normaux".
Liés ensemble depuis des années pour protéger leurs frères et soeurs alors que leur mère droguée et égarée les a laissé se débrouiller seuls, le lien qui les unit est devenu plus fort qu'un lien de fraternité. Et maintenant, ils sont tombés amoureux.
Mais cet amour est un amour qui ne pourra jamais être, un amour qui va avoir de désastreuses conséquences...
Comment quelque chose d'aussi mauvais peut-il être si magnifique à vivre ?



   Mon avis :
Lochan et Maya sont frères et soeurs. Lochan a 18 ans et Maya 16. A eux deux, ils doivent élever leurs frères Kit et Tiffin et leur soeur Willa car leur père a refait sa vie loin d 'eux et leur mère boit et préfère vivoter avec son nouvel amant. Alors après le lycée, ce sont eux qui font vivre la famille, s'occupent des plus jeunes. A eux 5, ils forment une famille unie qui se suffit à elle-même.

Lochan et Maya sont tellement liés l'un à l'autre qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre. Mais comment un amour pareil est-il possible alors qu'ils sont frère et soeur ? Ne doivent-ils pas empêché leurs sentiments de s'exprimer ? Peuvent-ils s'aimer au grand jour au risque de se faire enlever la garde de leurs frères et soeur et d'être condamnés ?


J'avais tellement hâte de découvrir ce roman et en même temps, je le redoutais aussi, ne sachant pas ce que j'allais trouver dedans. Et puis une romance qui a pour sujet l'inceste, ça sort quand même des sentiers battus. Et finalement l'auteure s'en sort bien et nous amène à éprouver tellement d'amour et de compassion pour Maya et Lochan. Une fois commencé, il m'a été difficile de poser ma liseuse pour faire autre chose, il fallait que je sache comment leur histoire d'amour se terminerait, et j'espérais pour eux qu'ils rencontreraient quelqu'un et se rendraient compte que leur amour est impossible, qu'ils ouvriraient les yeux !

Avant que je ne commence ma lecture, on m'avait dit "Tu verras, il se finit bien". Euh... On n'a pas dû lire le même livre !! Je ne trouve pas que la fin soit "bien", elle aurait même pu me tirer quelques larmes. 
C'est assez dérangeant d'apprécier cette romance parce qu'elle évoque un inceste mais l'auteure sait tellement bien retranscrire les émotions de ses personnages qu'on trouve presque normal leur amour et qu'on ne voit pas comment on pourrait les en empêcher...


💓💓

lundi 17 juillet 2017

Plus jamais de Colleen Hoover




Résumé :  
Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal. 
Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. 
Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. 
Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?


  Mon avis :
La jeunesse de Lily n'a pas toujours été facile : elle a grandit auprès d'un père qui battait sa mère et elle ne comprenait pas comment cette dernière pouvait rester auprès de cet homme pour qui elle n'avait plus d'affection à la fin de sa vie.

C'est avec bonheur qu'elle part vivre à Boston. Et sa première rencontre se fait sur le toît d'un immeuble : alors qu'elle y est pour s'apaiser, un jeune homme y entre à son tour plein de colère. Il s'agit de Ryle, un futur neurochirurgien. 
Les 2 jeunes gens ne seront alors amené à se revoir que quelques mois plus tard et tout doucement une romance va commencer entre les 2 êtres. Mais le passé de Lily va la rattraper puisque Ryle, par certains moments, se révèle être un homme violent...

J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en 2 jours ! Je crois que je suis tombée amoureuse de Ryle ! Oui, même après avoir lu sa façon de traiter Lily lors de ses crises. Il est un être tellement bon, tellement adorable lorsqu'il est bien. Mais évidemment dans le même temps, j'ai eu envie de secouer Lily au moins 10 fois pour qu'elle le quitte parce qu'elle ne pouvait pas se laisser traiter comme ça !

Le personnage d'Atlas manquait d'un petit quelque chose. On nous l'a dépeint un peu trop parfait et du coup, je n'ai pas réussi à m'attacher à lui...

La soeur de Ryle se révèle quelqu'un de très drôle ! J'ai beaucoup aimé la relation que Lily entretient avec elle et son mari.

C'est un roman vraiment fort qui aborde un sujet difficile : les violences conjugales. Il est d'autant plus beau que Colleen Hoover s'est aidé de la malheureuse expérience de sa mère pour traiter de ce sujet délicat.

Ce livre est totalement addictif de part ses personnages et son histoire. 


💘😍

mercredi 28 juin 2017

Opération pantalon de Cat Clarke





Résumé :  
L'uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon !
Liv (ne l'appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu'il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d'uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes.
Commence alors l'Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d'obtenir ce qu'il veut, c'est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seulement changer les règles : il veut changer sa vie, un combat loin d'être gagné d'avance !
Un roman bourré d'humour, de tendresse et d'amour inconditionnel.
 


 Mon avis :
Liv est un garçon dans un corps de fille. En effet, il est transgenre mais c'est son secret. Il n'ose pas en parler à ses mères de peur de les décevoir et il n'a aucun ami dont il se sent assez proche pour se confier.

Lorsqu'il rentre au collège de Bakridge, il est outré de voir que le règlement est très strict et qu'il oblige les filles à porter des jupes. Comment peut-on accepter ça quand on se sent un garçon ? Liv décide de faire bouger les choses et lance l'Opération pantalon.
En plus de ce règlement sur les tenues vestimentaires, Liv voit sa meilleure-amie Maisie lui fausser compagnie pour lui préférer des filles plus populaires.

Ce livre traite de beaucoup de sujets : l'homosexualité, le harcèlement et le fait de se sentir différent.
On me l'a conseillé pour les enfants à partir de 9 ans mais au vue des différents sujets abordés, je ne le ferai pas lire aux enfants avant 11/12 ans.
Je trouve dommage que l'auteure ai choisi d'aborder autant de sujets dans un même livre... Le thème du transgenre n'est déjà pas souvent abordé et donc il faut que l'enfant se fasse à l'idée que ça existe, on ajoute en plus l'homosexualité et le harcèlement scolaire. Je trouve que ça fait beaucoup...

Cependant, chacun des sujets est abordé avec justesse.
Les mères de Liv sont homosexuelles mais on ne rentre dans aucun cliché.
Liv est transgenre mais il s'accepte même si le regard des autres lui est difficile ainsi que les quand-dira-t-on. Heureusement il est bien entouré. Ce livre donnera confiance à nombre d'enfants !
Pour ce qui est du harcèlement, je trouve que les conseils prodigués au fil de la lecture sont judicieux, instructifs et pas barbants.

Ce fût malgré tout une lecture agréable et qui sera utile à nombre de pré-ados et d'adolescents.


👦👧😀

vendredi 23 juin 2017

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi









Résumé : 
"Je ne t'aime plus."
Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au jour où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.
Avec une extrême sensibilité et beaucoup d'humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d'amour et nous fait passer du rire aux larmes. 
Une histoire universelle.



 Mon avis :
Ben n'aime plus Pauline et il lui a fait savoir. Alors la jeune trentenaire est partie vivre avec leur fils de 4 ans chez ses parents. Elle est persuadée d'une chose : son histoire avec Ben ne peut pas se terminer comme ça, elle l'aime encore et elle est sûre que lui aussi, il faut juste lui rappeler.
C'est ce que Pauline va faire. Alors qu'elle est partie en vacances avec son fils Jules, ses parents, son frère et sa soeur, elle décide de lui envoyer des lettres avec des souvenirs du temps où ils étaient encore heureux et amoureux.
Ben y répondra. Mais ses souvenirs à lui seront ceux qui évoquent le pourquoi de leur séparation.

Ce que j'aime avec les livres de Virginie Grimaldi c'est qu'on peut s'identifier aux personnages, et donc s'attacher à eux.

Pauline est une trentenaire qui s'accroche aux branches et on la comprend. Il est difficile d'effacer autant d'années de mariage en un claquement de doigt. Dur de tourner la page et de passer à autre chose. 

J'ai beaucoup aimé les autres personnages :
le frère de Pauline, qui a beaucoup d'humour
sa soeur, qu'elle a perdu de vue, chacune ancrée dans sa vie
ses parents qui sont attachiants
et les 2 grands-mères, l'une plutôt gâteuse et l'autre plutôt froide et hautaine.

C'est le troisième roman de Virginie Grimaldi et je l'ai beaucoup aimé mais il ne sera pas mon coup de coeur malgré l'histoire émouvante. J'ai largement préféré le second roman qui était plus léger et m'avait fait mourir de rires.
Il n'empêche que ce roman est touchant, que les sujets abordés sauront retenir l'attention de nombres de lecteurs et qu'il apporte une note de positivité indéniable. Même dans le mauvais il y a du bon. Il suffit de le voir et de savoir se elever.

Les espions de Pharaon : Le fils du traître, tome 1 de Béatrice Egémar





Résumé : 
Le scribe Ramosé est arrêté par les hommes du vizir en présence de son fils Méry. Ce dernier fuit et se retrouve à la rue qu'il ne connaît pas. Il est aidé par Anouket, une fille qui vit avec son père qui tient une taverne dans la port de Thèbes et qui lui fait découvrir la "vraie vie". Les deux amis affrontent maintes péripéties pour échapper au méchant Oulen et retrouver les documents prouvant l'innocence de Ramosé. Leur folle aventure les amène à traverser le Nil, à aller de ville en ville et les conduira jusqu'au somptueux palais du fils du Pharaon !



 Mon avis :
Méry est un jeune garçon d'une douzaine d'année. Son père, Ramosé, est un scribe très respecté. Pourtant un jour il se fait arrêter pour vol par un vizir.  Méry est le seul à pouvoir faire innocenter son père car bien sûr, il s'agit d'un coup monté.

Commence alors une grande aventure pour Méry, accompagné de Anouket, une jeune fille débrouillarde et téméraire qu'il emmène avec lui dans son périple pour sauver son père. Les 2 adolescents nous font voyager au coeur de l'Egypte avec moults rebondissements.

Méry est un jeune garçon instruit, intelligent et courageux.
Anouket, quand à elle, est illettrée, mais pour autant elle en connait des choses et a un vécu plus important que Méry.
Dans cette aventure ils sont complémentaires et s'apportent beaucoup.

Avec ce roman, l'auteure nous plonge au coeur de l'Egypte, au temps des Pharaons. Sans que l'on s'en rende compte, on en apprend beaucoup sur le mode de vie de l'époque, l'organisation de la société, ... et c'est vraiment intéressant et pas barbant pour un sou car c'est amené au fil de l'histoire.

Ce roman est divertissant, plein de rebondissements, il invite au voyage et c'est avec plaisir que nous allons découvrir le prochain tome avec mon fils de 9 ans.

👦👧😀

mardi 6 juin 2017

Je suis la Terre de Gwladys Constant





Résumé :   
Originaire de Bélouard-en-Dive, Lucie est une brillante étudiante en philosophie de l'université Pasteur, très investie dans la défense de la cause animale.
Une jeune femme sans histoires...
Un soir de décembre, juste après avoir mis en ligne son testament, elle se fait exploser devant une boutique de l'avenue des Lumières...
A première vue, rien dans sa vie n'aurait pu laisser prévoir une telle chose.
L'inspectrice Leïla va mener l'enquête pour tenter de comprendre ses motivations et découvrir d'éventuels complices. Au fil de ses investigations, elle retrace le parcours de cette jeune femme modèle et nous ouvre les voies de la radicalisation.



 Mon avis :
Lucie est une jeune fille modèle, sans histoire et plutôt studieuse. Elle vit avec ses grands-parents dans une commune rurale qui a pour nom Bélouard-en-Dive. Ses parents sont morts dans un accident de voiture et c'est pourquoi elle vit dsepuis l'âge de 10 ans avec ses grands-parents.
Alors comment cette jeune fille sans histoire a-t-elle pu basculer dans la radicalisation et devenir une kamikaz, faisant de nombreux morts et blessés ?
C'est ce que tente de découvrir l'inspectrice Leïla ainsi que toute son équipe à travers des écrits de la jeune femme et un blog qu'elle tenait. Petit à petit, tout s'éclaire et on découvre que Lucie défendait la cause animale, que c'était ce pour quoi elle se battait.

L'auteure n'a pas voulu faire d'amalgame en choisissant de présenter les attentats sous forme d'écologie afin de montrer que l'extrémisme dans sa forme la plus violente n'est pas qu'une question de religion.

C'est un livre qui plaira beaucoup aux adolescents, un roman qui leur permettra de comprendre un peu mieux l'actualité de ces dernières années, de comprendre peut-être le processus par lequel passent certaines personnes pour en arriver à avoir des idées si extrémistes et violentes.
C'est d'ailleurs une fiction qui se lit très rapidement car en un peu moins de 2h je l'avais terminé. On sent d'ailleurs qu'il est fait pour les ados car il n'est pas long, c'est un peu regrettable, la fin arrive trop vite, l'auteure ne va pas dans son sujet en profondeur mais heureusement l'histoire est bien menée et se lit avec plaisir.


😀



lundi 5 juin 2017

Ma vie de (grand et parfait) génie incompris de Stacey Matson





Résumé :  
Arthur Fayot est convaincu d'être un génie, et surtout l'auteur d'un futur best-seller ! Mais dans la vie, les choses sont un peu plus compliquées pour lui : la récente perte de sa mère, Kennedy l'amour de sa vie qui l'ignore, et ce Robbie Zack qui ne perd pas une occasion de l'humilier... Pourtant, grâce aux travaux d'écriture que lui donne sa professeur de lettres, Arthur va trouver le moyen de vider son sac et... de faire rire, par la même occasion !
Echanges de mails, journal de lectures, articles écrits pour la gazette du lycée et rédactions se suivent et forment un portrait original, drôle, et délicieusement impertinent de ce jeune "génie en herbe".


Mon avis :
Arthur Fayot est un jeune garçon d'une douzaine d'années.
Sa vie est un peu compliqué car il vient de perdre sa mère. 
La seule chose qui le passionne, c'est l'écriture. Arthur est persuadé d'être un futur écrivain qui sortira plein de best-seller, qui sera riche et célèbre.

Malheureusement, au fil de la lecture, on découvre un jeune garçon méprisable et détestable avec ses camarades. Notamment avec un en particulier : Robbie, qu'il exècre et qu'il aimerait voir disparaitre. Tout tourne autour d'Arthur qui se prend un peu pour le nombril du monde mais malheureusement sa façon d'être ne le rend pas agréable et plus d'une fois j'ai voulu fermer ce livre pour ne plus l'ouvrir... 

Ce roman est écrit sous forme épistolaire avec les écrits d'Arthur dans son carnet, les devoirs donné par ses professeurs, ses écrits dans le journal de l'école mais également avec les mails qu'il envoi à Kennedy, une camarade mais également à Robbie.

Heureusement, dans les dernières pages de l'ouvrage, Arthur devient plus modéré dans ses propos et surtout il se rend compte qu'il est juste un petit garçon normal et qu'il ne sera peut-être pas l'écrivain renommé qu'il pensait.

 

👦👧😥😟