jeudi 30 janvier 2014

Box : Salut les bouquins... et compagnie



Une box qui change complètement de celles qu'on a l'habitude de voir fleurir ces derniers temps. Pas une box beauté, pas une box création et encore moins une box bébé/enfant.
Non, une box bien plus intéressante à mon goût puisque c'est une box qui permet aux enfants de 7 à 10 ans de recevoir 4 à 6 produits par mois. Des produits qui sont essentiellement des livres mais aussi des jeux de société et des activitéss ludiques.





Tim n'a que 6 ans et pourtant je pense que je vais venir vous parler plus en détail de cette box d'ici quelques mois car je vais en commander une dans les mois à venir (et d'autres bien entenu par la suite si je suis réellement conquise). C'est un concept qui me plaît beaucoup ainsi qu'au Papa puisque nous lisons beaucoup à la maison et espérons que les garçons seront eux aussi des dévoreurs de livres ^^


Une box coûte 24€90 frais de port compris mais on peut aussi abonner l'enfant pour 3 mois, 6 mois ou un an.

   Mon avis :   

mercredi 29 janvier 2014

Dear You acte 6 de Emily Blaine



   Résumé :  
Malgré toutes ses tentatives pour aller de l’avant, Kathleen ne peut se résoudre à accepter la décision d’Andrew. Elle est déterminée à le reconquérir et à lui faire entendre raison. Leur histoire ne peut s’arrêter ainsi, pas après toutes les épreuves qu’ils ont déjà réussi à traverser ! Heureusement, il reste à Kathleen un atout de poids, un allié qui ne peut rien lui refuser et représente son dernier espoir : Nathan, le bras droit et meilleur ami d’Andrew…


Andrew et Kathleen sont séparés mais cette dernière va tenter le tout pour le temps et se rendre chez Andrew avec la complicité de Nathan pour lui dire qu'il a tort, qu'elle n'a pas besoin qu'il l'éloigne de lui pour être en sécurité. Et contre toute attente, Andrew se laissera convaincre et ils reprendront leur histoire où ils l'avaient laissé.

Mais au cours des quelques jours qu'elle passe chez Andrew, Kathleen découvre qui était l'amant de sa femme et pire encore : qui a mis fin à sa vie. Elle décide alors de mener son enquête et une fois rentrée chez elle, ne donne plus signe de vie à Andrew afin qu'il ne sache pas qu'elle est en train de se mettre en danger.

Andrew est de nouveau le Andrew tendre et aimant, loin du mec froid et distant du 5ème acte. J'ai beaucoup aimé l'intrigue de cet acte même si ça m'a agacé que Kathleen fasse tout pour que Andrew se remette avec elle pour finalement peut-être détruire leur relation en voulant faire avouer à l'amant de la femme d'Andrew ce qu'il a fait.
La fin de cet acte nous laisse plein de questionnement et j'ai hâte d'acheter le 7ème et dernier acte pour savoir le fin mot de cette histoire :)

   Mon avis :   


dimanche 26 janvier 2014

Dear you acte 5 de Emily Blaine



   Résumé :  
Le Peninsula, palace somptueux au cœur de la ville qui ne dort jamais : c’est là que Kathleen se prend, toutes les nuits, à rêver au grand amour. Sans se douter que ce fantasme est sur le point de devenir réalité…

Kathleen attend avec impatience ses retrouvailles avec Andrew et compte les jours jusqu’à la soirée romantique qu’il leur a réservée. Pourtant, rien n’aurait pu la préparer à ce qu’elle va vivre cette nuit-là... Un coup de théâtre bouleversant qui changera son destin à jamais. Dans cette situation de désespoir, seul l’Inconnu et ses lettres, toujours plus touchantes, réussiront à redonner le sourire à Kat et à lui donner assez de courage pour reprendre sa vie en main…

Andrew est de retour à New-York pour passer quelques jours avec Kathleen, chez elle. Mais après une soirée et un début de nuit romantique et torride, Kat se réveille d'un cauchemar et trouve le lit vide : Andrew est habillé, prêt à partir et c'est d'un ton froid et distant qu'il lui annonce que Meghan s'est fait agressé et qu'il la quitte, il ne veut plus jamais la revoir.

Kathleen et l'inconnu continuent de s'écrire et cette première découvre d'ailleurs qui est l'auteur des lettres. Un homme qui dans la vie est loin de montrer ce qu'il dit ressentir dans ses lettres. Mais Kat n'a plus que ça pour se rapprocher de lui. Même si il ne veut plus avoir affaire à elle, pour la protéger...

Dans cet acte, Andrew joue les purs salauds, il fait comme si il était dénué de sentiment envers Kathleen. Même si c'est pour la protéger, je l'ai détesté en même temps que je souhaitais qu'il appelle Kathleen et qu'ils reprennent leur relation, envers et contre l'agresseur de Meghan.

Ce soir, je vais dévorer l'acte 6 pour espérer découvrir que Kat & Andrew sont de nouveaux ensembles ^^ 
J'ai lu cet acte 5 en 01h30, il est vraiment prenant :)


   Mon avis :   


mercredi 22 janvier 2014

Nos étoiles contraires de John Green



   Résumé :  
C'est l'histoire d'Hazel Grace, 16 ans, et d'Augustus, 17 ans. Lorsqu'ils se rencontrent, Hazel est atteinte d'un cancer incurable : selon ses propres mots elle est «une grenade dégoupillée» qui a peur d'exploser. Augustus, lui, est en rémission et il a peur de l'oubli comme un aveugle a peur du noir. Leur complicité pleine d'humour nous entraîne par delà leur maladie dans une magnifique histoire d'amitié et d'amour qui nous fait furieusement aimer la vie… et on en redemande.

Ca fait des mois et des mois que j'entend des critiques élogieuses sur ce livre alors évidemment j'avais très envie de le lire moi aussi mais à force de n'en entendre que du bien, j'avais peur d'être déçue. Eh bien, il n'en a rien été : j'ai adoré ! J'ai ri et j'ai pleuré.
Ayant été touché par le cancer, il y a quelques années, j'avais peur de revivre ma maladie à travers les personnages et en fait pas du tout ! 

Hazel est une jeune fille de 16 ans, qui se sait condamné. Elle doit trimballer partout dérrière elle une bombonne d'oxygène qui l'aide à respirer car ses poumons ne font plus leur boulot. Elle prend un traitement qui ne fait que repousser l'échéance.
A son groupe de soutien, elle rencontre Augustus, qui a été amputé d'une jambe mais est en rémission complète depuis. Ils se lient d'amitié puis tout doucement, tout joliment, d'amour.
D'autres personnages secondaires sont tout autant attachants : Isaac qui perdra la vue pour sauver sa vie, les parents de Hazel et Augustus, Mr Van Houten : l'écrivain du livre qui rapproche les deux protagonistes.

C'est un livre rempli d'humour ! Les personnages se moquent gentiment des petits tracas de chacun mais aussi terriblement émouvant : j'en ai versé des larmes pour ce livre !
Un livre qu'on ferme et dont on ne se détache pas de suite, dont on reste imprégné encore quelques jours...
L'auteur nous offre une belle leçon de vie sans tomber dans le mélo-dramatique, avec des personnages authentiques et attachants.


   Mon avis :   



dimanche 19 janvier 2014

Ecoute là de Sarah Dessen




   Résumé :  
Annabelle a tout pour être la star du lycée. Première de la classe, aimée par ses parents et... mannequin, la jeune fille se sent pourtant désespérément seule. Abandonnée par Sophie, sa meilleure-amie, elle doit aussi affronter le mal-être de sa grande soeur. Et surtout, Annabelle n'a plus personne à qui se confier. Jusqu'au jour où elle rencontre Phil, un fou de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu'importent les conséquences. Annabelle, qui rpéfère inventer des histoires pour éviter tout conflit, sera-t-elle capable d'accepter l'amitié de ce garçon si différent des autres ? Lui seul semble capable de déchiffrer son coeur comme une partition de musique.


Annabelle a 16 ans. Elle est la dernière d'une famille de 3 enfants. 
La plus âgée de ses soeurs, Christine, est pleine de vie, déterminée, volubile.
Son autre soeur, Emma, est introverti, solitaire, réservée.
Annabelle se pense entre les deux, un juste milieu entre Christine qui a besoin que l'attention soit sur elle et Emma qui préfère qu'on ne la voit pas.

Un jour, lors d'une fête, le petit-copain de sa meilleure-amie, Sophie, tente de lui faire des attouchements. Dès lors, la vie d'Annabelle va changer, car Sophie est persuadée que son amie a voulu coucher avec son petit-copain et Annabelle ne pourra dire à voix haute la vérité, pensant que personne ne la croira. Le retour au lycée est donc difficile, tous lui tournent le dos et la considèrent comme une traînée.

Ce malheur lui permettra de faire une jolie rencontre : Phil, celui qui est considéré à tort comme le gros dur du lycée. Il lui permettra de s'ouvrir et d'ouvrir les yeux sur sa famille pas si parfaite et les troubles alimentaires de sa soeur Emma.

Les personnages sont attachants, le livre se lit bien, c'est fluide. Peut-être un peu trop ?
Je n'ai pas réellement accroché bien que les personnages soient attachants. Un livre que j'ai pris plaisir à lire mais qui ne me laissera pas un souvenir vivace...


   Mon avis :   


mercredi 15 janvier 2014

Juste avant le bonheur de Agnès Ledig



   Résumé :  
Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?


Au commencement, il y a Julie, 20 ans, caissière et qui rame pour joindre les deux bouts et offre un semblant de la vie qu'il mérite à son fils de 3 ans, Ludovic.
Il y a Chasson, son patron, qui attend d'elle qu'elle fasse une erreur pour lui laisser le choix : soit il la vire, soit elle couche avec lui. Et comme elle a besoin d'argent...

Et puis un jour, il y a Paul, ce quinquagénère qui s'est fait larguer après 30 ans de mariage, qui débarque à la caisse de Julie et la voit balayer une larme du revers de la main. Au bout de quelques semaines, il l'invitera à passer quelques jours avec lui et son fils en Bretagne. Ca tombe bien, Julie est en vacances pour 3 semaines ! Après moult réflexions, elle se laisse convaincre, trop désireuse de montrer la mer à Ludovic, alors les voilà parti tous les quatre.

Jérome, le fils de Paul, vient de perdre sa femme dépressive. Il est malheureux, plein de chagrin et ne voit pas d'un bon oeil l'affection qu'a son père pour cette gamine et son fils. Mais ils réussiront à s'apprivoiser et passer de doux moments tous les quatre. Même si il y en aura d'autres plus difficiles où il faudra ouvrir les blessures pour panser les plaies.

Et puis, il y aura le retour, ce chauffard ivre qui roulera sur leur voie, à contre-sens et les percutera...
Un avant et un après.
Un après douloureux, pour lequel j'ai versé beaucoup de larmes. Et puis tous ces personnages qui se reconstruisent petit à petit, douloureusement, en s'épaulant.

Juste avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu'on a envie de rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu'ils font du bien ! Je l'ai dévoré en 2 jours et n'avais aucune envie d'en sortir. Il me faudra d'ailleurs quelques jours avant de me plonger dans un autre.


   Mon avis :   




dimanche 12 janvier 2014

Le carnet secret de Timothey Fusée de Amanda Sthers




   Résumé :  
Timothey Fusée a 7 ans, une grande sœur super énervante, et une nouvelle copine qui s’appelle Lili Lampion. Il aime le foot, ne prend jamais le métro par peur des zombies, et ne mange jamais d’œufs pour ne pas risquer de s’étouffer avec les coquilles. Dans son journal truffé d’humour et de tendresse, il raconte sa vie, ses passions, ses colères et ses angoisses, et croyez-le ou non, il en a un certain nombre… 

Un livre de 64 pages pour les enfants dès 7 ans
Date de parution : Septembre 2013 aux Editions Nathan


J'ai adoré ce livre ! Il est plein d'humour !
C'est le journal intime de Timothey Fusée et les enfants se retrouveront beaucoup en lui. Il manque de confiance en lui, il a peur de certaines choses et il déteste sa grande soeur. Une vie normale en somme. Sauf que Timothey est persuadé d'avoir des pouvoirs ^^ 
Un livre qui mêle amitié, angoisses, devoirs fraternels et tant d'autres choses. Les enfants prendront plaisir à le lire et souriront ou riront souvent :)


   Mon avis :   




mercredi 8 janvier 2014

Avec mon doigt... de Stella Baggot



   Résumé :  
Quatre doubles pages avec : des oiseaux dans des arbres, des maisons, des insectes parmi des fleurs, une scène marine. Des illustrations aux couleurs vibrantes très gaies avec des matières à toucher et des traces à suivre avec le doigt.

Un livre de 4 double pages, pour les enfants dès 10 mois
Dzte de parution : Juin 2012 aux Editions Usborne


Un joli livre cartonnée tout coloré, qui de part sa taille permet une bonne prise en main par les touts-petits. 
Les enfants ont particulièrement aimé les choses à toucher et découvrir : des matières différentes comme des tissus tout doux, d'autres crantés, ...
Les illustrations sont très colorées, joyeuses, un bonheur pour les yeux. Ce livre saura éveiller la curiosité des bébés, leur sens du toucher et de l'observation.
A mettre entre les petites mains !


   Mon avis :   




dimanche 5 janvier 2014

Au bout du rêve de Sarah Dessen




   Résumé :  
Matthew Biscoe, avec ses yeux verts et ses longues dreads brunes, a tout d’un séducteur. Catlin, 16 ans, tombe immédiatement sous son charme.  À ses côtés, elle peut enfin être qui elle veut, et pas seulement l’ombre de sa grande sœur Cass. Qu’importe si l’univers de drogues et de violence de son petit ami ne ressemble pas au sien… Catlin vit comme dans un rêve. Pourtant, quand il se met à la brutaliser, elle se rend compte qu’elle est déjà trop impliquée dans la relation. Aidée de ses amis et de sa famille, Catlin devra faire preuve d'un grand courage... et sortira grandie de cette expérience bouleversante.


Catlin vit depuis toujours dans l'ombre de sa soeur aînée, Cassandra. Ou du moins est-ce l'impression qu'elle a. Mais le jour des 16 ans de Catlin, sa soeur est partie, elle a fugué. Préférant vivre la vie qu'elle souhaite plutôt que celle que ses parents ont planifiés pour elle.
Catlin cherche alors à combler le vide que sa soeur a laissé mais sans succès : elle reste la seconde et sa soeur, celle à qui tout réussi toujours, celle que l'on adore et envie.

Et puis un jour, Catlin rencontre Matthew et sort de l'ombre de sa soeur : à l'insu de tous, elle va sécher les cours, fumer de l'herbe et se faire frapper par son petit-ami. Une lente descente aux enfers commence et Catlin ne sait plus comment en sortir. Elle se rend compte que sa relation avec Matthew est anormale mais l'aime tellement qu'elle ne souhaite pas vraiment en sortir. Et peut-être ne sait-elle pas comment faire non plus. Car ses mensonges deviennent de plus en plus gros et de plus en plus fréquent. Avouer qu'elle se fait frapper par Matthew, c'est dire à voix haute que sa vie est un échec et Catlin n'est pas prête à ça.

On roman qui fait réflechir. On a tendance à envier la vie des autres sans voir leurs failles et leurs faiblesses, on essaye de leur ressembler ou en contraire de faire en sorte d'être tout leur contraire. Mais il suffit juste d'être soi-même avec ses qualités et ses défauts.


   Mon avis :   



mercredi 1 janvier 2014

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de Khaled Hosseini




   Résumé :  
En Afghanistan, des années 1950 à nos jours, mais aussi à Paris dans les années 1970, en Californie dans les années 2000 et sur une île grecque aujourd’hui. A Shadbagh, un minuscule village agricole, Abdullah, 10 ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père décide de partir pour Kaboul où l’oncle Nabi lui aurait trouvé un emploi et d’emmener Pari avec lui. Abdullah sent qu’il se trame quelque chose. Et de fait, leur père, préférant « couper un doigt pour sauver la main », vend Pari à la riche famille pour laquelle travaille Nabi. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis. La petite Pari oublie et grandit à Paris où sa mère, Nila, trop libre pour la société afghane, s’est enfuie au milieu des années 50. Nabi est resté auprès de Suleiman, le mari de Nila, devenu handicapé suite à un AVC. Des années plus tard, bien après la chute des Talibans, Abdullah n’a pas oublié Pari qui, elle, n’a jamais pu combler une sensation de vide, comme s’il lui manquait quelque chose d’indispensable, dont elle ignorait tout…


Au commencement, il y a ce conte : un père a 5 enfants qu'il aime fort, surtout son petit dernier, Qais, 3 ans. Dans son village et ceux alentours, on craint le div, cette créature étrange et mystique qui frappe un coup sur le toît de votre maison pour qu'en offrande on lui offre un de ses enfants.
Evidemment, le div va frapper à la porte de cette famille et devinez qui il va emmener ? 

Nous sommes ensuite transporté dans le quotidien de Abdullah et Pari, un frère et une soeur fort attachés l'un à l'autre, qui vivent en Afghanistan
.Pour survivre et sauver sa famille, leur père va vendre Pari à un riche couple qui ne peut avoir d'enfants. Ils vont l'élever avec beaucoup d'amour et lorsque le père adoptif de Pari fera un AVC, sa mère (adoptive donc) l'emménera en France, à Paris, pour lélever.

Il y a beaucoup de protagonistes dans ce roman, de quoi s'y perdre parfois et pourtant ils ont tous leur importance. 
C'est un livre que j'ai beaucoup aimé et je ne me voyais pas le refermer sans savoir si Pari et son frère se seraient retrouvés. La fin est dans la logique des choses, ni joyeuse ni malheureuse même si personnellement, je l'aurai souhaité bien autrement.


   Mon avis :