mercredi 12 mars 2014

Cendrillon me perdra de Cindi Madsen



   Résumé :  
Un jour mon prince viendra… Peut-être même plus que tôt que prévu. 
Qu’on ne me parle plus de contes de fées. Terminé ! Depuis ma dernière rupture, j’ai décidé de ne plus croire à l’amour éternel promis par Cendrillon. Et je le vivais très bien. Non, vraiment.
Du moins, jusqu’à ce que je croise Jake, mon voisin sexy, qui est accessoirement le propriétaire de mon restaurant préféré.
Mais après ces expériences foireuses avec de prétendus princes charmants, je me suis fixé des règles strictes. Et accepter de sortir avec Jake impliquerait de toutes les enfreindre. Pourtant, il semblerait qu’il ne soit pas prêt à lâcher l’affaire…

Darby Quinn ne croit plus en l'amour ou en tout cas, pas en celui qui dure toujours. Elle accuse les contes de notre enfance de nous mentir et compare ses relations avec ceux-ci. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Jack. Elle ne lui tombe pas dans las bras et lui fait bien comprendre qu'elle ne veut rien de lui et qu'il ne doit rien attendre d'elle mais il va se montrer patient et savoir faire chavirer son coeur.

Un livre qui se lit très facilement, tinté d'humour et aux personnages attachants. Même si sur la fin, on a envie de crier à Darby d'arrêter de faire tourner ce pauvre Jack en bourrique.
Les allusions aux contes tels que Cendrillon, La Belle et la Bête ou encore Robin des Bois est amusante, bien que vu l'âge de Darby, on s'attende à ce qu'elle ne croit plus à ses histoires depuis longtemps ou en tout cas qu'elle ne prenne pas tout ceci trop au sérieux.

   Mon avis :   


dimanche 9 mars 2014

La Sélection - l'Elite-, tome 2 de Kiera Cass




   Résumé :  
La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. 
L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… 
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…


Elle ne sont plus que 6 et la compétition devient rude même si America ne voit pas les choses de cette façon. Elle refuse de vivre la Sélection comme une compétition et de voir les autres sélectionnées comme des rivales. Il faut dire qu'elle a une place de choix dans le coeur du prince Maxon même si ses sentiments à elle sont moins évidents.

Les renégats font beaucoup parler d'eux dans ce tome, America aussi d'ailleurs, qui sort du lot et qui commence à ne plus plaire au roi qui voudrait la voir partir.

Dans ce tome, les sentiments de America oscille beaucoup entre Aspen et Maxon. Il suffit qu'elle voit l'un pour se croire amoureuse de lui et puis quelques pages plus tard, elle parle avec l'autre et c'est de lui dont elle pense ne pas pouvoir se passer... Je n'ai pas aimé cette indéçision même si ça nous tient en haleine et qu'on se demande qui America choisira au final. Va-t-elle faire sa vie avec le prince Maxon et vivre au palais avec un beau-père tyrranique et une belle-mère adorable et anxieuse ?
Ou préférera-t-ellle une vie plus simple auprès de Aspen qu'elle aime secrétement depuis 2 ans déjà ?

La rivalité entre les sélectionnées est beaucoup plus présente dans ce tome et on étranglerait bien Céleste au passage ! Que cette fille est détestable !

J'attends la suite avec grande impatience mais il va me falloir être patiente car le troisième tome n'est pas encore paru. Vivement !! :)


   Mon avis :   



mercredi 5 mars 2014

La Sélection, tome 1 de Kiera Cass



   Résumé :  
35 candidates. 1 couronne. La compétition dleuvie.
Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli.
D
leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.Mais un jeu de réali pourrait bien changer la donne.
Ell
es sont trente-cinq jeunes filles : l"Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troqueun destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion 'habiter danun palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône.
M
ais pour America Singer, cette sélection relève plutôdu cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspenun soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous lil des caméras...Puis America rencontre le Prince. Et tous les planqu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...Tout jeu comporte des règles.
Et 
les règles sont faites
Pou
r êtrtransgressées.


America est une jeune fille de 17 ans qui fait partie de la caste cinq et elle est amoureuse d'un jeune garçon, Aspen, qui lui, est d'une caste inférieure. Ils vivent donc leur amour en secret. Jusqu'à ce que ce l'héritier du trône, le prince Maxon, ne se cherche une épouse et que la "Sélection" soit annoncée. 
America y participera bon gré mal gré et contre toute attente se verra sélectionnée et sa romance avec Aspen prendre fin.

Dès les premiers chapitres, on fait un peu le rapprochement avec Hunger Games bien que ce livre tire plus dans le romantique (et qu'il ne lui arrive pas à la cheville, il faut le dire !). J'ai beaucoup aimé le personnage d'America, qui a un caractère affirmé, qui sait ce qu'elle veut et fait ce qu'il faut pour l'obtenir. Aspen a l'air de quelqu'un de bien aussi et j'ai regretté que leur histoire prenne fin si brutalement, sans parler de May, la petite soeur de America qui m'a l'air bien vive et pleine de vie.

Un livre qui se lit bien et qu'on n'a pas envie de lâcher une fois commencé. On se prend d'affection pour certaines des sélectionnées et évidemment on en déteste d'autres de toutes ces forces et on espère vite les voir disparaitre de la Sélection.


   Mon avis :   

dimanche 2 mars 2014

Treize raisons de Jay Asher




   Résumé :  
« Je sais que tu n'avais pas l'intention de me blesser. En fait, la plupart d'entre vous qui m'écoutez n'avez sans doute pas la moindre idée de ce que vous faisiez... de ce 
que vous me faisiez, à moi. »


Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...




J'ai de suite été attirée par ces mots sur la couverture :
 "Elle est morte. Pour treize raisons. Tu es l'une d'elles."

L'histoire oscille entre Hannah qui s'est enregistré sur cassettes et qui livre ceux et celles qui l'ont poussé à se suicider et Clay, l'un de ceux qui est sur la liste. 
Le suicide d'Hannah est un effet boule de neige, comme elle l'appelle elle-même, un enchaînement de petites choses accumulés qui ont fait déborder le vase. Elle attendait qu'on lui tende la main, qu'on voit qu'elle n'allait pas bien et qu'elle avait besoin d'aide, d'écoute mais personne n'a su ou alors au mauvais moment...

Mon appréçiation pour ce livre est très ambigüe : j'ai aimé et je n'ai pas aimé ce livre. Est-ce que Hannah n'aurait pas pu elle-même faire quelque chose pour elle plutôt que d'attendre que les autres lui tendent la main ? Pourquoi n'a-t-elle pas parlé à ses parents ? Ou un autre adulte de confiance ? Pourquoi n'a-t-elle pas demandé à changer d'établissement ? J'ai trouvé ça un peu facile de se donner la mort et d'accuser ensuite tout le monde.

Ensuite, je ne comprend pas pourquoi est-ce qu'on a le droit aux pensées de Clay et pas celles des autres accusés ? J'aurai limite préféré qu'il n'y ai que les explications de Hannah sur les raisons de son suicide.

Un livre à découvrir, qui se lit facilement mais selon moi, il manque quelque chose même si je n'arrive pas à mettre le doigt sur quoi...


   Mon avis :