mercredi 30 avril 2014

Dear you acte 7 de Emily Blaine




   Résumé :   
Kathleen et Andrew sont de retour au Peninsula, là où tout a commencé. Plus déterminés que jamais à vivre pleinement leur amour naissant, ils savent pourtant que cela ne sera possible qu’après avoir fait toute la lumière sur les événements qui ont bien failli les séparer. Alors que l’étau se resserre autour de ceux qui ont cherché à leur nuire, Kat doit convaincre Andrew d’accepter l’inacceptable et de lui laisser prendre le rôle de l’appât. Cette unique exception à son inflexibilité légendaire est un pari risqué, mais également la clef de leur destin.


Dans cet acte, Kathleen veut faire passer Daniel aux aveux et décide de servir d'appât malgré les inquiétudes et le refus d'Andrew. Elle fait donc croire à tous qu'Andrew et elle ne sont plus ensemble et demande à Daniel d'assister avec elle au dîner de répétition du mariage de son amie Lynne.

En parallèle, on retrouve aussi Nathan qui est amoureux de Lynne et aimerait beaucoup voir son mariage annuler pour la conquérir et qu'elle soit sienne.


Beaucoup de rebondissements dans ce dernier acte même si la fin était quand même prévisible depuis un moment pour les différents protagonistes de ce livre.

Il n'y a que pour Jodie que je ne me serai pas douté un seul instant qu'elle était autant impliquée, je n'aimais pas forcément ce personnage sans trop savoir pourquoi mais la fin me révèle que j'avais raison de me douter d'elle.

Un roman sympathique à lire bien que je trouve toujours aussi dommage que celui-ci soit sorti en plusieurs actes car on a vraiment l'impression de quitter un acte en plein milieu d'un chapitre et quand on n'a pas le suivant sous la main, c'est frustrant ! Personnellement, c'est un point qui pourrait mettre un frein à ma lecture et me faire passer à un autre roman sans regret et sans savoir la fin.


   Mon avis :   


dimanche 27 avril 2014

Sept ans de désir de Sylvia Day




   Résumé :     
Un soir, alors qu'elle se promène dans le parc, Jessica Sheffield surprend les ébats d'Alistair Caulfield et de lady Trent. Embusquée dans la pénombre, elle observe la scène avec un mélange d'embarras et de fascination. Alistair l'aperçoit. Ils échangent un long regard. Entre ces deux mal-aimés, le désir est immédiat. Sept ans s'écouleront avant qu'ils puissent l'assouvir.


Jessica est une jeune fille de 18 ans qui, la veille de son mariage, va surprendre Alistair Caulfield, un vil séducteur en plein ébat avec une femme mariée. Plutôt que de partir, elle observe la scène et est surprise par Alistair qui ne la quittera pas des yeux durant l'acte.

Six ans plus tard, le mari bien-aimé de Jessica meurt et après un an de deuil, elle se retrouve de nouveau en présence d'Alistair sur un bateau qui les ménera en Jamaïque. Alistair n'est pas là par hasard, il espère bien conquérir le coeur de la jeune femme dont il est amoureux depuis sept longues années.


En parallèle, on est transporté dans la vie de la soeur de Jessica, Hester, qui est malheureusement tombé sur un homme qui avait tout du prince charmant au demeurant et qui se révèle être un homme brutal qui la frappe dès lors qu'il boit... La pauvre ne devient plus l'ombre que d'elle-même et aurait bien besoin d'aide pour être sauvée de son sauvage de mari.


Deux histoires bien différentes et envoûtantes toutes les deux mais pour des raisons différentes. 
J'ai beaucoup aimé les passages où il était question de Jessica et Alistair. Leurs scènes érotiques sont captivantes sans être dépravantes.


   Mon avis :   


mercredi 23 avril 2014

L'axe du sang de Pierre-Yves Tinguely




   Résumé :    
Teodor Cepek, ancien prêtre devenu exorciste, est chargé d'assainir des lieux hantés ou des personnes perturbées par des esprits malins. Ce jour-là, dans une ferme polonaise, il tombe sur une entité bien plus puissante que lui et échappe de peu au massacre de toute une famille d'innocents. Il ignore cependant que son propre sang va désormais faire l'objet d'une lutte sans merci car il charrie l'essence même du mal.
La découverte d'un manuscrit maudit et l'application de son contenu préfigurent le déclenchement d'une réaction en chaîne dont Cepek devient un maillon involontaire.
De Varsovie à Los Angeles en passant par la Suisse, son sang va semer la terreur et la mort. Une société secrète et machiavélique se réjouit de ces événements qui viennent confirmer une antique prophétie.
Le plus effroyable reste à venir...



Dès le premier chapitre, on est plongé dans l'horreur de cette histoire. Theodor Cepek, un prêtre exorciste est appelé par les habitants d'une ferme pour purifier leur maison. Mais le Mal présent est bien trop puissant et toute la maisonnée sera massacré à l'exception du prêtre pour qui les jours sont comptés et dont le sang est contaminé par le Mal et va provoquer de nombreux drames. La police va se sentir bien impuissante fasse à ces meurtres causés par une entité à laquelle ils refusent de croire.

Je ne savais pas que ce thriller était la suite de "Codex Lethalis" et je ne me suis pas sentie perdue à ne pas avoir lu le premier tome, par contre les personnages sont nombreux et c'est là où j'ai eu le plus de mal à me retrouver. L'auteur nous ballade de Varsovie à Los Angeles en passant par la Suisse.

Il existe une suite à "L'axe du sang" que je ne pense pas lire car l'histoire est bien trop sombre pour moi. Mais je recommande vivement la lecture de ce roman qui nous fait nous poser des questions sur le sens même de notre existence, l'histoire est subtile et pousse à la réflexion.


   Mon avis :   


dimanche 20 avril 2014

Central park de Guillaume Musso




   Résumé :  
Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…

… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.



New York, huit heures du matin.

Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant...

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?

Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…
J'attendais beaucoup de ce roman car j'ai lu tous les livres de Guillaume Musso sauf "7 ans après que je n'ai jamais réussi à finir tellement l'histoire me semblait abracadabrante.
Et je dois l'avouer : la magie a opéré, je me suis laissé happée par l'histoire même si j'ai eu du mal à rentrer dedans au début, le temps de m'imprégner des personnages et de cette nouvelle histoire de fou.
Il faut vraiment terminer le livre pour comprendre le sens de toute cette histoire et c'est ça qui est bien, Guillaume Musso est vraiment doué pour ça !
J'ai eu du mal à m'attacher à Alice jusqu'à ce qu'on en sache plus sur son passé, là forcément on comprend pourquoi est-ce qu'elle se blinde, pourquoi elle parait si dure.  Mais en fait, ce n'est qu'une carapace.

Gabriel n'est pas facile à cerner : qui est-il ? Qu'elle est la part de vérité dans ce qu'il raconte ? Pourquoi est-il mêlé à cette histoire ? Heureusement, tout nous est révélé à la fin ;-)


    Mon avis :    




mercredi 16 avril 2014

Spyro et les monstres géants




   Résumé :    
Il se passe des choses vraiment bizarres dans les Skylands : des créatures géantes surgissent de nulle part pour semer la terreur... Ca, c'est une mission pour les Skylanders ! Mais pourquoi l'affreux Kaos se met-il à sauver tout le monde ? Moi, Spyro, je vais résoudre ce mystère !


Un livre à mettre entre les mains des jeunes lecteurs de 6/8 ans qui adorent les Skylanders. Parfait pour une première lecture, ce livre de la bibliothèque verte captivera nombre d'enfants. Les lettres sont écrites en gros caractères, de jolis illustrations bien colorés font vivre l'histoire toutes les 2/3 pages.
Et pour inciter les jeunes lecteurs au plairi de la lecture, ce livre comporte plusieurs tomes donc pour mettre un point final à cette histoire, il faudra acheter les autres tomes.

Personnellement, je l'ai lu en un quart d'heure mais je sais qu'il faudra plusieurs jours à mon petit garçon pour le finir. Je pense que pour une première lecture, les noms des Skylanders vont poser des problèmes aux enfants mais à part ça, ils devraient être à l'aise avec cette lecture. 
Mon Fils est fan des Skylanders, j'espère qu'il prendra grand plaisir à découvrir cette collection et se passionnera très rapidement pour les livres et les dévorera autant que son père et moi :)


   Mon avis :   



dimanche 13 avril 2014

Juliette forever, tome 2 de Stacey Jay




   Résumé :  
Oubliez tout.
Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité ? Les deux amants sont devenus immortels mais ennemis à jamais. 
Depuis quatre siècles, Roméo s'acharne à séparer ceux qui pourraient s'aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir. Entre les deux anciens amants, tous les coups sont permis. 
Car l'amour a fait place à la haine.
Pour toujours.
Vraiment 


Roméo et Juliette prenne possession du corps d'humains pour mener à bien leurs actions. A savoir : réunir les amoureux pour Juliette et les séparer pour Roméo. Et tout deux ont une tâche supplémentaire : Juliette doit à tout prix échapper à Roméo qui souhaite la tuer et Roméo veut à tout prix trouver Juliette et la voir mourir une seconde fois.

Cette fois-ci, Juliette prend le corps d'une jeune fille mal dans sa peau, qui ne s'aime pas, qui est persuadée que sa mère, qui l'a eu bien trop jeune, la déteste et qui a pour seule amie une jeune fille qui la traite vraiment très mal...
Roméo, lui, est dans la peau d'un jeune homme sûr de lui mais qui a apparemment l'habitude de s'attirer des ennuis et d'être battu par son père.
La première rencontre entre Roméo et Juliette va être très mouvementée.


Je me suis vite attachée à Juliette, bien moins à Roméo bien évidemment mais j'ai trouvé l'histoire des Mercenaires et des Ambassadeurs un peu compliqué. 
J'ai adoré "l'avant-fin" qui nous transporte vraiment et pour laquelle je n'ai pu fermer mon livre qu'une fois terminé et pourtant j'avais eu du mal à rentrer dans l'histoire.

Par contre, je viens de découvrir qu'il existe plusieurs tomes à cette histoire... Alors il va falloir que je les trouve ^^


   Mon avis :   


mercredi 9 avril 2014

Comment élever son papa de Alain Le Saux




   Résumé :    
Des leçons pour bien éduquer son Papa : un livre drôle et tendre pour de bonnes relations familiales.



Un livre à prendre au second degré. Si mes Fils ont adoré ce livre, leur Papa lui a été bien plus sceptique. Non mais quelle image ce livre allait renvoyer à ses enfants ? Ils allaient se croire tout permis ! Bouuuuuh !!! 
Je lui ai dit de remplacer le mot Papa, par le mot enfant.

Moi je le trouve très bien fait. Les situations sont rigolotes, les illustrations mignonnes et j'ai beaucoup aimé que le petit garçon prenne le rôle du papa et le papa le rôle du petit garçon.

A mettre entre les mains de tous les enfants mais pas de tous les papas ;-)




   Mon avis :   



dimanche 6 avril 2014

Tout le monde n'a pas le destin de Kate Middleton de Fred Ballard




   Résumé :  
Capucine Guillon, rédactrice de questions pour jeux télévisés, maman solo de trois ados mal dégrossis n'a pas vraiment le profil de la femme fatale épanouie ni de la businesswoman accomplie. Son irrésistible attrait pour tout ce qu'il faut éviter et son manque cruel de discernement la mettent dans des situations que certains qualifieraient de pathétiques mais qu'elle assume avec beaucoup d'humour et une pointe d'inconscience. Sous la plume de Fred Ballard, sa vie frise même à l'épopée burlesque !



Si le titre est attirant, la lecture du roman est tout autre.
Je me suis ennuyée à la lecture de ce livre. Capucine est une femme lambda à qui il arrive des bricoles de la vie courante. Son plus gros souci (hormis son compte en banque dans le rouge) ? Garder le nom de famille de son premier mari (Guillon donc) afin de ne pas reprendre le sien qui est Poute, sauf que monsieur se remarie et la future madame Guillon veut être la seule à porter ce nom.

Donc entre ce problème de nom de famille, sa vie de maman solo avec 3 ados, son boulot pas hyper passionnant et ses petits tracas de la vie quotidienne, il ne se passe rien. Rien d'intéressant qui donne envie de se plonger dans le livre et de prendre la place de l'héroïne pour vivre ses aventures.

Pour moi, ce livre est un gros flop !!


   Mon avis :   



mercredi 2 avril 2014

Piégée de Heather Dixon




   Résumé :  
Azalée avait tout ce qu'elle pourvait désirer : une vie de rêve remplie de bals somptueux, de toilettes sublimes et d'élégants courtisans... jusqu'à ce qu'un deuil vienne tout bouleverser. Désromais prise au piège de son nouveau statut, elle a soif de liberté, comme toutes les jeunes filles de son âge...
Heureusement, le Gardien la comprend; il est piégé lui aussi, enfermé depuis des siècles entre les murs du palais. Il va l'inviter, elle et ses soeurs, à découvrir la forêt d'argent, un lieu magique où elles seront enfin libres de danser toute la nuit.
Chaque soir, Alizée et ses onze soeurs empruntent un passage secret qui les conduit à la forêt enchantée.
Mais cette liberté à un prix et Azalée risque de l'apprendre à ses dépens...



Avant même de découvrir le résumé du roman, j'ai été attirée par la couverture.

Azalée est une jeune princesse en âge d'être mariée. Un bal est d'ailleurs organisé pour qu'elle rencontre des jeunes hommes mais le soir du bal, alors qu'elle s'amuse, sa mère meurt en donnant naissance à sa douzième fille.
Dès lors, le palais se retrouve en deuil : les filles n'ont plus le droit de sortir dans le jardin ni de danser, ce qui va leur être très difficile car elles adorent danser. Et puis un soir, Azalée découvre un passage secret qui la mène dans un endroit où elle pourra reprendre la danse sans craindre que son père ne la découvre.
Mais le Gardien caché dans ses murs ne l'entend pas de cette oreille et petit à petit, il se met à voler des choses et menacer Azalée.

J'ai trouvé le roman bien trop long. Azalée et ses soeurs sont attachantes et j'ai beaucoup aimé Bleuet qui a beaucoup de caractère, ça change des 11 autres qui sont assez maléables. J'ai eu du mal à concevoir que les filles ne soient tristes qu'à peine une semaine et puis hop, elles reprennent une vie normale assez rapidement alors qu'elle vienne de perdre leur maman... Qu'elles ne restent pas endeuillées une année, OK, mais une semaine, à contrario, ça fait un peu court...

Le roi m'a semblé froid et distant. On le sent maladroit avec ses filles, ne sachant pas quoi leur dire ni passer du temps avec. Et en même temps, sur la fin du livre, on sent qu'il est attaché à chacune d'elles et qu'il aimerait leur être plus proche.

Le récit est long, il y a beaucoup de répétitions et si l'idée était bonne, au final le roman devient vite ennuyant. J'avais vraiment hâte d'arriver au point final pour le refermer et passer à autre chose !



   Mon avis :