dimanche 25 mai 2014

Adorable Sophy de Georgette Heyer




   Résumé :    
Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophie, une cousine éloignée, elle ne s’attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l’ordre établi.
Indépendante, sûre d’elle, n’hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophie ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d’Ombersley attend des femmes. D’ailleurs, ne devrait-il pas dompter l’impudente, avant que ses manières scandaleuses ne commencent à lui plaire un peu trop ?


Sophy n'a d'adorable que le nom : c'est une véritable tête à claque ! Elle a la manie de se mêler de tout et surtout de ce qui ne la regarde pas. Ce qui ne la rend pas moins attachante et rend, au final, service à tout le monde.

L'histoire est écrit dans un style "pompeux" ce qui est à double tranchant : on accroche ou pas.
On devine la romance qui va naître entre 2 protagonistes même si à aucun moment il n'y a quelque élément qui nous mette la puce à l'oreille.

Concernant les personnages, ils sont pour la plupart plutôt attachants mais je ne me suis pas prise d'affection ni pour Sir Horace (le père de Sophy), ni pour Miss Wraxton, la fiancée de Charles (lui-même le cousin de Sophy).

Une lecture sans prise de tête qui ne m'a cependant pas plu plus que ça. Surement à cause du style d'écriture et parce que Sophy en devient vraiment agaçante au fur et à mesure de la lecture...


    Mon avis :   

mercredi 21 mai 2014

Les baisers de Cornélius de Agnès de Lestrade




   Résumé :    
Cornélius était un vieux monsieur qui n’avait pas trouvé l’amour. Triste et seul, il inventait : des graines volantes, des râteaux à rater, des fleurs à roulette...
Mais un jour, avec un bout de ficelle, des clous et du papier, Cornélius inventa... une machine à fabriquer des baisers !
Cornélius est un vieux monsieur seul et triste. Il inventait mille et une choses et inventa un jour une machine à fabriquer des baisers. Un jour, tous les baisers s'envolèrent et se déposèrent sur les villageois mais d'autres tournoyaient autour d'une maison : celle de la sorcière Gala. Cette sorcière était moche et sentait mauvais et elle ne voulait pas que les baisers l'approchent mais l'un d'eux réussit quand même à se poser sur Gala. Gala devint alors une très jolie vieille dame que plus personne ne trouvait moche et repoussante.
C'est une très jolie histoire, qui, pour une fois met en scène des personnes âgées. Les illustrations sont très belles, délicates et poétiques. Une jolie histoire sur le thème de la vieillesse et de la solitude à raconter à ses enfants. C'est mon favori de la sélection Les Incorruptibles que j'ai pu découvrir.
    Mon avis :  

dimanche 18 mai 2014

C'est l'histoire d'un éléphant de Agnès de Lestrade & Guillaume Plantevin




   Résumé :    
C’est l’histoire d’un éléphant qui a mal dormi à cause d’une chauve-souris qui a fait « crunch crunch » toute la nuit, pile au-dessus de son lit. Il croise alors un singe et déverse sa mauvaise humeur sur lui. Le singe, qui a eu une peur bleue, se défoule ensuite sur un serpent, qui s’en prend à la première souris venue et à ses 10 petits. Affolée, la souris s’enfuit – pour enfin renverser toute l’histoire…



L'histoire commence par un éléphant qui est de très mauvaise humeur à cause d'une chauve-souris qui a fait "crunch crunch" toute la nuit au-dessus de son lit alors quand il croise un singe sur son chemin, il déverse sa colère sur celui-ci.
Mais du coup, le singe est très en colère à cause de l'éléphant qui lui a crié dessus et il s'en prend lui-même à un serpent, ... et l'histoire se répète jusqu'à une petite souris qui croisa elle-même l'éléphant. Quitte à se voir répéter l'histoire ;-)

Un petit livre très sympa à découvrir, on s'amuse beaucoup de cette histoire. Les illustrations sont simples et colorés et les personnages rigolos malgré la situation.


    Mon avis :   





mercredi 14 mai 2014

Le fil rouge de Géraldine Collet & Cécile Hudrisier




   Résumé :   
Qu’y a-t-il à l’autre extrémité de ce fil rouge ?
Pour le savoir, il faut le tirer !


Qu'y a-t-il au bout de ce fil rouge ? C'est ce que le personnage se demande. Pour aider le personnage à le découvrir, des personnages de contes vont l'aider à tirer sur ce fil : les trois petits cochons, un loup, une sorcière, un ogre... Et alors, au bout, qu'est-ce qu'on y trouve ? 

Un livre à faire découvrir aux enfants pendant la période de Noël si possible. Ils adoreront à coup sûrs et riront des petites phrases telle que "Ho hisse la saucisse !", "Tirez bande de limaces !" et seront enchantés de découvrir des personnages de contes de fées qui ne se veulent aucun mal mais s'aideront afin de découvrir ce qu'il y a au bout de ce fil rouge.
Avec une fin heureuse, évidemment ^^


   Mon avis :  

dimanche 11 mai 2014

Angie, 13 ans, disparue... de Liz Coley




   Résumé :   
Angela, 13 ans, est kidnappée pendant un camp de vacances. Elle réussit à s'évader, rentre chez elle ... pour découvrir que son abscence à duré 3 ans. Elle ne se souvient de rien.
Qu'a-t-elle subi durant sa disparition ? Comment s'est-elle échappée et qui est son ravisseur ?
Alors qu'Angela tente de retrouver la mémoire, son comportement devient de plus en plus étrange et totalement incontrôlable. La jeune fille l'ignore, mais ce qu'elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu'elle peut imaginer ...


Angela revient au domicile de ses parents 3 ans après avoir disparue. Comment est-elle arrivée là ? Que s'est-il passé durant toutes ces années ? Qui est son ravisseur et que lui a-t-il fait ? Elle n'en a aucune idée ! Pour elle, elle a toujours 13 ans et elle est partie camper quelques jours, elle ne se souvient de rien d'autres.

Pour survivre au cauchemar de son kidnapping et de ce que lui fera subir son agresseur, des alters ont pris possession de son corps. Il y a la Scout, l'Esseulée, la Petite Femme ou encore Angel. Tous prenaient possession de son corps à des moments clés de la journée pour l'aider à faire face à ce qu'elle vivait. 
Lorsqu'elle a enfin rejoint le domicile familial, elle se rend compte que le ménage est fait dans sa chambre la nuit, que le rocking-chair n'est plus à sa place et se balance, qu'elle n'est pas habillée comme elle l'avait souhaitée... Ses alters sont toujours là et veulent lui révéler son histoire si elle est prête à l'entendre...

Ce roman est vraiment captivant, cette histoire est atroce et pourtant on nous passe les passages sordides des viols, des coups, des violences qu'à pu subir Angela mais le récit ne nous empêche pas de les imaginer.
Angela est très forte, ne s'apitoyant pas sur son sort, toujours à la recherche de ce qu'il s'est passé, elle ne baisse pas les bras.
Je n'ai pas aimé le personnage qu'est son père. Il est froid et distant avec elle... On s'attendrait à des retrouvailles chaleureuses d'un père heureux de retrouver sa fille trois ans après sa disparition et pourtant il n'en est rien... Et en même temps, je comprend sa souffrance et qu'il se sente malheureux de n'avoir pu sauver sa fille...

Ce roman nous fait prendre conscience de tout ce que notre cerveau est capable de faire pour nous garder en vie même dans les pires moments de notre existence. Si Angie n'avait pas eu ses alters, elle serait surement morte depuis bien longtemps... On est vraiment tenu en haleine jusqu'au point final.


   Mon avis :   


mardi 6 mai 2014

Un avion sans elle de Michel Bussi



    Résumé :  
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.

Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.

Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu'à ce que les masques tombent.

Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?

Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ? 



Je me suis laissée porter par l'histoire, jusqu'au bout je me suis demandée : mais alors Lyse-Rose ou Emilie ? Et pourtant, la fin est une évidence. Comment n'y ai-je pas pensé alors que c'est tellement évident.

L'histoire débute dans un café avec Lylie et Marc, deux jeunes de 18 et 20 ans. Lylie est la Libellule du crash d'avion survenue 18 ans plus tôt, la seule rescapée. Elle est à la recherche de son identité parce que peut-être que si durant toutes ces années elle a cru qu'elle était Emilie, en fait, elle est Lyse-Rose ?

On suit Crédule Grand-Duc, le détective privé payé par les grands-parents de Lyse-Rose, dans le journal qu'il tenait afin de rendre compte de ses impressions et de ses avancés ou plutôt non-avancés au sujet de l'affaire. Mais aussi Marc, parce qu'il est censé être le grand frère d'Emilie mais il est persuadé qu'elle n'est pas sa soeur et à juste titre : il est amoureux d'elle. C'est lui qui est le second à lire le journal de Grand-Duc après Lylie, c'est lui qui partira sur la quête de la vérité pour sauver Lylie de ses démons.


Je me suis pris d'affection pour tous les personnages, oui tous sans exception, même Crédule Grand-Duc, même Malvina. Pas jusqu'au bout pour certains bien entendu et d'ailleurs je ne me serai pas attendu à certains revirements de situations, notamment du côté de Crédule Grand-Duc...

L'auteur, Michel Bussi, a construit une intrigue complexe dans laquelle le lecteur est happé, je me suis laissé prendre dans son filet et j'ai été de surprise en surprise, jusqu'au bout !


   Mon avis :