dimanche 20 juillet 2014

Les souliers de Mandela de Eza Paventi



     Résumé :      
Lorsque Fleur Fontaine débarque en Afrique, c'est un être fâné que le continent accueille. La jeune femme, qui a eu la chance de naître du bon côté de l'équateur, avance sur un fil de fer. Dans un pays en reconstruction, elle affronte ses propres territoires ravagés. Inspirée par le père de la nation sud-africaine, Nelson Mandela, elle apprivoise ce que l'on a oublié de lui transmettre, comment se reconstruire, comment pardonner. Mais pour marcher sur ce long chemin vers la liberté, les souliers de Mandela lui semblent de bien grosses pointures à chausser...
C'est suite à une rupture amoureuse douloureuse que Fleur décide de partir faire un stage en Afrique. Elle a besoin de mettre de la distance entre elle et son amour perdu, parce qu'elle a le mal de lui. 

Lorsqu'elle arrive à Johannesburg, Fleur découvre la pauvreté et la saleté qui côtoient la joie de vivre de ses habitants. Habitants qui l'accueillent chaleureusement. Et elle se rend rapidement compte la chance qu'elle a d'être née de l'autre côté de la planète, de n'avoir jamais manqué de rien et de n'avoir jamais eu à craindre pour sa vie.
Petit à petit, on la voit se reconstruire à côté de ses compagnons de route. Son chagrin d'amour prend une autre dimension.

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Le chagrin d'amour de Fleur n'était pas sans me rappeler le mal d'amour que j'ai vécu il y a quelques années mais une fois plongée dans ma lecture, je n'avais pas envie de quitter les différents personnages qui sont tous attachants.
Un roman qui nous en apprend beaucoup sur l'apartheid, Nelson Mandela et l'Afrique.
A découvrir sans hésiter ! :)



   Mon avis :   

jeudi 17 juillet 2014

Jumelles de Saskia Sarginson



   Résumé :       
Isolte et Viola sont jumelles. Inséparables dans leur enfance, elles sont aujourd'hui des adultes très différentes : Isolte est rédactrice dans un magazine de mode et partage la vie d'un photographe en vue; Viola, détruite par l'anorexie, se consume peu à peu sur un lit d'hôpital. Les deux soeurs se parlent à peine. Pourquoi leurs chemins ont-ils pris des directions si différentes ? Quelle tragédie les a séparées ? Alors qu'elles tentent de démêler les fils du souvenir d'un été enfoui dans leur mémoire, les terribles secrets de leur passé remontent à la surface, menaçant de bouleverser leurs vies à jamais.


On suit l'histoire d'Isolte et Viola dans le présent et le passé. Un passé qui nous permet de comprendre les deux jeunes filles, ce qui les a éloignés et a fait d'elle les personne qu'elles sont aujourd'hui.

Jusqu'à l'âge de 12 ans, les jumelles ont vécu avec leur mère dans la forêt, menant une vie de bohème, faisant ce qu'elles souhaitaient comme elle le souhaitaient. Malgré tout, Viola a toujours été vue comme la plus "grosse" des deux jumelles et c'est ainsi que les gens savaient qui était qui. Des réflexions qui faisait mal à Viola et qui ne sont pas sans rappeler qu'aujourd'hui, elle a sombré dans l'anorexie.

Isolte a mieux réussi sa vie même si les cauchemars et les remords la ronge. Elle n'est pas fière de choses qu'elle a pu faire avec sa soeur et les jumeaux John et Michael, les deux caïds du village.

Les flash-backs sont très présents dans le récit, ce qui ne rend pas forcément la lecture facile. 
Si la couverture de ce livre m'a beaucoup attiré, l'histoire en elle-même ne m'a pas forcément plu et j'ai eu du mal à aller au bout de ma lecture. Néanmoins, ce livre est plein de rebondissements et on en apprend beaucoup sur les liens qui unissent des jumeaux. Des liens qui peuvent être une force ou alors détruire...


   Mon avis :