vendredi 30 janvier 2015

How to love de Katie Cotugno





Résumé :
Reena Montero aime Sawyer Le Grande depuis l'enfance. 
Un jour, l'impossible se produit : il tombe amoureux d'elle... La jeune fille se met à croire aux contes de fées.
Mais le jeune homme s'en va sans un mot, laissant derrière lui sa petite-amie enceinte...
Dévastée, Reena va découvrir avec leur fille, Hannah, que l'amour peut prendre bien des formes.
Elle reconstruit sa vie, sans vraiment l'oublier. Mais un jour, Sawyer revient...


Reena est une jeune fille de 16 ans brillante, intelligente, ses seuls défauts étant d'être naïve, pas très sociable et amoureuse d'un loser : Sawyer. Sawyer qui se laisse vivre et fait ce qui lui chante quand ça lui chante, Sawyer qui tout doucement tourne mal mais n'entrainera pas Reena dans ses bêtises.
Et puis un beau jour, il quitte tout : Reena, ses parents, la ville et il laisse la jeune fille seule avec son désespoir et une grossesse qu'elle n'apprendra que quelques semaines après que Sawyer soit parti.

Reena va donc renoncer à son rêve : celui de voir du pays pour ensuite écrire car elle veut devenir écrivain. Adieu l'université qu'elle convoitait et qui l'avait accepté, adieu petite vie tranquille, elle doit maintenant faire face au mépris de son père et au seul petit boulot qu'elle ai jamais fait : travailler pour le restaurant de ce dernier et gérer sa fille en même temps.

Et puis Sawyer revient comme si il ne s'était pas passé 2 ans depuis son départ. Sauf que Reena est pleine de colère pour lui, pleine de colère parce qu'il est parti alors que c'est elle qui devait le faire, pleine de colère parce qu'il l'a planté là, abandonné avec une enfant et des rêves brisés. Elle lui en veut énormément. Elle en veut un peu à la Terre entière Reena...

How to love. C'est le titre du livre avant même la couverture, avant même son contenu qui m'avait attiré. Et quelle déception... Je n'ai pas aimé ce livre...

Pour bien comprendre l'histoire, l'auteure nous fait un passé/présent au fil des chapitres. On apprend donc certaines choses tout le long de la lecture, certaines choses deviennent ainsi plus évidentes.


Cependant, après avoir fini le livre, une question me taraude : si la meilleure-amie de Reena n'était pas décédée, avec qui Sawyer serait-il ? Puisqu'il n'a été voir Reena que pour vérifier qu'elle était amoureuse de lui, alors elle n'était finalement qu'un second choix, non ?!



Mon avis :

jeudi 29 janvier 2015

Timoté, c'est Noël ! de Emmanuelle Massonaud et Mélanie Combes




Résumé :
Prépare Noël avec Timoté !
Avec les autocollants, complète l'histoire : termine le bonhomme de neige, décore le sapin, prépare des biscuits et n'oublie pas de mettre les chaussons au pied du sapin.


Faire un bonhomme de neige avec Papi, aller chercher le sapin avec Papa et Maman puis le décorer, préparer des sablés avec Mamie, attendre sagement le Père Noël... Autant d'activités que Timoté fera avec ses proches en attendant la venue du Père Noël et de ses cadeaux. 
Un livre à découvrir avant Noël pour apprendre à garder patience tout comme Timoté.

Encore un livre solide qui résistera aux petites mains puisque les pages sont épaisses et plastifiées. Les illustrations sont toujours aussi douces et représentatives de la réalité, les enfants n'auront donc aucun mal à s'identifier au petit héros encore une fois.

Le petit plus ? La planche d'autocollants à insérer dans les différentes pages pour compléter l'histoire. De quoi passer de bons moments avec son enfant une fois la lecture finie pour continuer à partager et ne pas quitter Timoté trop vite.

Je découvre cette collection aux éditions Gründ avec mes enfants mais je crois qu'on a pris goût à Timoté et qu'on va agrandir la bibliothèque de ces jolies histoires qui conviennent aux enfants dès le plus jeune âge grâce à la solidité des livres et dont les plus grand peuvent se projeter dans l'histoire. C'est un univers tout doux et bienveillant que j'apprécie énormément.

Dans la même collection :
Timoté visite le zoo
Timoté chez papi et mamie
Timoté au bord de la mer
Timoté à la ferme
Timoté entre à l'école
Timoté et la galette des rois
Les autocollants de Timoté
Les coloriages de Timoté


Mon avis :

mercredi 28 janvier 2015

Timoté ne veut pas dormir de Emmanuelle Massonaud et Mélanie Combes




Résumé :
TIMOTE
Une histoire, des activités et un jeu de dominos à détacher !

C'est l'heure d'aller dormir mais Timoté est bien trop occupé...


Timoté est en train de jouer mais il est l'heure d'aller se brosser les dents et de faire ses besoins avant d'aller au lit. Mais il réclame deux minutes et encore deux minutes à son Papa et sa Maman pour finir ses différentes activités.

Une jolie petite histoire avec des pages plastifiées qui résistent aux mains des plus jeunes enfants, c'est très bien pensé. Les illustrations sont douces, jolies et les enfants n'auront aucun mal à s'identifier au personnage.

Le petit plus ? Des activités en fin de livre telles que des devinettes, des intruset un jeu de dominos à détacher. Tip top pour continuer à faire vivre l'histoire et à discuter de la lecture partagée avec l'enfant.

Un beau livre aux éditions Gründ pour un prix mini.

Dans la même collection : 
Timoté chez papi et mamie
Timoté visite le zoo
Timoté au bord de la mer
Timoté entre à l'école
Timoté à la ferme 
Timoté et la galette des rois


Mon avis :

dimanche 25 janvier 2015

Easy de Tammarra Webber




Résumé :
L'année commence mal pour Jackie : son copain, qu'elle avait suivi à la fac, l'a plaqué, ses amis se sont détournés d'elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant...
Un soir, un mystérieux jeune homme la tire d'un très mauvais pas. Jusqu'alors Jackie ne l'avait jamais remarqué : désormais, il se trouve constamment sur son chemin. Et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu'elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n'en aiguise pas moins sa curiosité...



Jacqueline alias Jackie vient de se faire plaquer par son petit-ami Kennedy. Alors qu'elle rentre d'une soirée, elle se fait agressé par Buck, un copain de son ex, qui essaye de la violer sur le parking. Heureusement, Lucas, un étudiant qu'elle n'avait jamais vu jusque là vient à son secours. Dès lors, les deux jeunes gens vont se croiser souvent et Jackie est très attirée par lui mais veut aussi se faire désirer.

Jacqueline est une jeune fille à laquelle on s'identifie facilement. Elle est studieuse et n'a pour seul tord que d'avoir suivi son ex dans une fac où finalement elle ne suit pas la voie qu'elle aurait souhaité.
Lucas est mystérieux, on sent au fur et à mesure de la lecture que c'est un jeune homme qui cache de profondes blessures en lui mais il n'en est pas moins désirable :P

Ce livre montre que les plaies provoquées par les traumatismes qui font partis de la vie peuvent être guéris par les liens intimes que l'on crée avec sa famille ou ses amis.

Tammarra Webber nous embarque dans une belle histoire d'amour tout en abordant des thèmes sensibles tels le viol ou le meurtre mais sans tomber dans le voyeurisme.

Mon avis est assez mitigé parce que j'ai beaucoup aimé ce livre et en même temps, j'ai trouvé certains passages très longs, je me suis parfois ennuyé et j'avais hâte de le finir même si je dois bien avouer que sur certains chapitres, il m'a été incapable de le quitter sans savoir la suite. J'ai aimé mais je reste tout de même sur ma faim, il me manque quelque chose même si je ne sait pas vraiment quoi...


Mon avis :

jeudi 22 janvier 2015

Jamais deux sans toi de Jojo Moyes




Résumé :
La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n'a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l'école prestigieuse qui la promettait à un avenir brillant.
Alors qu'elle finit par se faire à l'idée que sa vie n'est qu'une somme de galères, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne.
Accusé de délit d'initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d'être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne ma. Soucieux de s'acheter une conduite, il propose de venir en aide à Jess.
Que va donner l'addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
Une histoire d'amour aussi bouleversante qu'inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.


Jess cumule deux boulots pour faire fasse aux dettes qui s'accumule : femme de ménage le jour et serveuse dans un bar le soir. Malgré ça les fins de mois sont dures. Ses enfants non plus n'ont pas la vie facile : son âiné, Nicky, se fait frapper par des petites frappes du quartier dont la police ne prend jamais en considération les plaintes et sa fille, Tanzie, est un petit génie en maths qui mériterait d'aller dans une école spécialisée pour enfant surdouée mais évidemment Jess n'a pas les moyens.
Leur route va croiser celle de Ed, un homme riche qui s'est fait avoir par une femme et doit comparaitre pour délit d'initié. Ils sont tout les deux un peu paumés, complètement à l'opposé l'un de l'autre, ont des vies totalement différente et pourtant un petit voyage de quelques jours dans la même voiture, tous les quatre plus le chien de Jess va les rapprocher.

Malgré tous les tracas qui lui tombent sur le coin de la tête, et Dieu seul sait qu'il y en a plus d'un, Jess est d'un optimisme sans faille. Elle est honnête, authentique et elle a le sens du sacrifice surtout envers ses enfants qu'elle aime plus que tout.

J'ai trouvé le début du roman un peu long mais on comprend rapidement la situation de détresse dans laquelle se trouve Jess et sa famille. Mais une fois l'histoire mise en place, j'ai eu du mal à lâcher les personnages parce qu'ils sont tous tellements attachants et on sent leur détresse, ils pourraient être n'importe qui d'entre nous. 

C'est un joli roman plein d'espoir qui nous montre clairement que si l'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue grandement quand même (ne nous voilons pas la face :P).


Mon avis :

dimanche 18 janvier 2015

Insaisissable -Tome 3 : Ne m'abandonne pas- de Tahereh Mafi




Résumé :
JE SUIS PRISE AU PIEGE
JE SUIS INSAISSSABLE

JE NE CROIS PLUS EN RIEN
JE M'EN REMETS A LUI

MON COEUR VACILLE
LA TERRE TREMBLE

LA GUERRE EST INELUCTABLE
NOUS BRISERONT NOS CHAÎNES

ILS COMPTENT SUR MOI
JE NE LES ABANDONNERAI PAS


Le Point Oméga est tombé et contre toute attente Warner a sauvé la vie de Juliette alors que son père lui avait tiré dessus, en plein dans la poitrine. Il a fait appel à Sara et Sonya qui ont réussi à la faire revenir à la vie et Warner l'a caché.
Juliette ne veut plus être cette jeune fille craintive qu'elle a toujours été, elle veut conquérir le monde, abattre Anderson, renverser le Rétablissement. Mais comment faire alors que tout le monde est mort et qu'Anderson croit la bataille gagnée ? Kenji, Adam et les autres sont-ils encore en vie ? Si oui, comment les rallier avec Warner à leurs côtés ?

L'action se faisait cruellement attendre dans ce dernier tome et il faut bien avouer que c'est mou, j'en attendais surement plus. Mais l'auteure nous laisse sur notre faim. On aimerait qu'ils partent à la guerre et que cette guerre nous semble plus réelle parce que là, c'est un peu facile et un peu baclé...

Heureusement, il y avait l'amour naissant entre Warner et Juliette. La haine que Adam voue à cette dernière et on peut dire qu'il ne mâche pas ses mots avec elle.
Heureusement, l'amitié de Kenji et Juliette et les différents protagonistes donnent  l'envie de terminer ce livre et de savoir la fin. Fin que j'ai beaucoup aimé quand même.

On découvre une Juliette plus forte, moins pleurnicharde et ça lui va bien. 
On découvre un Warner plus humain, moins atroce que ce qu'on imaginait et son amour pour Juliette est tellement fort.
On découvre un Adam mauvais, haineux et si je l'avais beaucoup aimé dans les tomes précédents, là il est totalement différent et ne fait plus rêver du tout, bien au contraire.

Je pense que la guerre aurait pu être plus détaillée, plus longue, les détails un peu plus massifs. Là, j'ai trouvé que c'était vite expédié et pas assez détaillé, j'ai eu du mal à vivre ces scènes.


Mon avis :

vendredi 16 janvier 2015

Le Père Noël du coeur de Sandy Vendrely




Résumé :
Certains enfants en grandissant se mettent quelquefois à penser que le Père Noël n'existe pas !
Et certains en deviennent tellement persuadés que même devenus adultes, ils continuent de penser ainsi.
Et puis d'autres enfants en entendant cela à propos du Père Noël, ne savent pas trop, s'interrogent, réfléchissent, enquêtent...
Pour quelques-uns cela devient même une de ces inquiétudes importantes que l'on a dans la vie.
Dans ce conte de Noël, il y a Monsieur Georges. Et Monsieur Georges connait des trucks et des astuces pour savoir comment faire disparaître les angoisses et les inquiétudes.
Il sait aussi comment regarder le monde avec émerveillement : avec ses yeux d'enfant et son coeur d'adulte.
L'histoire de Monsieur Georges, mais aussi de Mathilda, Paul, Clara, Lucas... nous apprend à regarder ainsi celles et ceux qui nous entourent, ... et à découvrir la vérité à propos du Père Noël.



Monsieur Georges est un vieil homme qui n'a rien perdu de son âme d'enfant.
Il a réalisé son rêve d'enfant : il est écrivain. Mais à force d'écrire de jolies histoires, il en a oublié de vivre dans la vie réelle, il s'est laissé bercé par ses multiples personnages et il n'a jamais eu d'enfant.
Un soir de Novembre, il va rencontrer une coccinelle qui va déclencher chez lui, l'envie d'être, pour un soir, le papa de tous les enfants du monde en leur apportant LE cadeau qui les émerveillera.

C'est une jolie histoire à faire lire aux enfants à partir de 7 ans et seulement si ils se posent la question "Est-ce que le Père Noël existe ?". Ainsi, on ne répond pas à leur question mais on laisse la possibilité à ce personnage mythique de continuer à vivre ou pas pour nos enfants sans que cette révélation ne déclenche un chagrin, on laisse parler leur imaginaire et on les laisse choisir de croire encore ou non au Père Noël.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire même si je ne l'ai partagé avec aucun de mes garçons car pour le moment, ils ne se posent pas la question. Mais c'est assurément le livre que je poserai entre leurs mains lorsqu'ils commenceront à se questionner, celui qui, je pense, leur permettra de rêver encore de nombreuses années avant de passer le flambeau et d'être à leur tour des Père Noël pour leurs enfants.



Mon avis :

jeudi 15 janvier 2015

Insaisissable -tome 2 : Ne m'échappe pas- de Tahereh Mafi




Résumé :
Mon pouvoir est chaos
Je suis leur unique espoir

Ils me recherchent
Je leur échapperai

Ils veulent me posséder
Personne ne peut m'atteindre

Ils me croient faible
Je les briserai

Lui seul peut me sauver
L'aimer c'est le condamner



Juliette, Adam, son petit frère James et Kenji ont rejoins le Point Oméga où ils se rendent vite compte que certaines personnes ici aussi ont un don. Le Point Oméga, c'est le quartier général de la résistance, une forteresse ultra moderne dont Castle est le chef. Et il compte bien rallier Juliette aux siens car il le sait, la guerre est imminente, le peuple commence à se rebeller, ils savent qu'ils ont des alliés quelque part et refuse de se laisser malmener plus longtemps.

Seulement, si Juliette est amoureuse de Adam, elle se rend compte que finalement, elle ne peut pas le toucher autant qu'ils le pensaient car Adam n'est finalement pas immunisé contre son don. Et voilà qu'elle se met à ressentir de l'attirance pour Warner.


Dans ce tome, je trouve qu'on se rend compte que Juliette n'a que 17 ans et qu'il lui est difficile de faire des choix. Sauver les citoyens et utiliser son don ou laisser le chaos régner ? Tuer ou laisser tuer ? Elle est dans une phase de remise en question perpétuelle et tout ça l'effraie. Si bien qu'elle en est attachante et en même temps on a très envie de la secouer pour qu'elle se remue et prenne enfin les décisions qui s'imposent, qu'elle agisse !

J'ai trouvé l'action moins présente que dans le tome précédent mais il se passe quand même des choses, des choses essentielles et cruciales. Et j'ai été totalement engloutie dans ma lecture, si bien que j'ai entamé aussi vite le tome 3 pour savoir ce qu'il va se passer entre Juliette et Warner ou Juliette et Adam, ce que va devenir le Point Oméga, Castle et Kenji, si le peuple va enfin réussir à renverser le Rétablissement. 
Je m'attends à beaucoup de rebondissements et j'ai hâte de savoir comment toute cette histoire va se terminer :)


Mon avis :

lundi 12 janvier 2015

Le nombril de Elisabeth Cadoche




 Résumé :
<<Je suis un monstre : je suis né sans nombril. J'ai été abandonné sur les marches de l'église de Corneville et c'est ma "mère" qui m'a trouvé. Cette grenouille de bénitier se rendait à sa prière matinale qui tenait en six mots : <<Seigneur, faites que je sois enceinte>>. Son voeu a été exaucé au-delà de ses espérances. Le bébé était déjà tout fait et sans défaut apparent, un signe du ciel. Elle m'a ramené à la maison, a dit à mon père : <<C'est un don de Dieu, je t'interdis d'en parler à quiconque, il s'appellera Adam et nous l'éleverons comme notre propre enfant.>>
Voici l'histoire d'Adam, qui part à la recherche de son histoire et de son identité...
Superman tombé d'une autre planète, ou nouveau-né adopté, Adam remonte le fil de ses origines, tombe amoureux et se pose mille questions, guidé par des rêves prémonitoires dans lesquels il croise son grand-père, entouré d'un banc de sardines qui chantent à tue-tête.



Adam Zweig est né sans nombril, il a été trouvé sur les marches d'une église par une femme qui rêvait depuis des années de tomber enceinte. Pour elle, ce bébé est une aubaine et à part son mari, le médecin et le curé, elle ne met personne au courant, elle dit à qui veut l'entendre que la demande d'adoption a enfin aboutie.
Seulement, lorsque ses parents adoptifs se rendent compte qu'ils ont trouvé un bébé sans nombril, il est trop tard pour faire autre chose que l'élever. Mais l'élever en lui faisant savoir qu'il est différent, son père a très peu d'affection pour lui.

Adam a 30 ans, il est prof de français et sa mère adoptive vient de mourir. Son père adoptif, lui, est décédé depuis de nombreuses années. Il ne pleure pas cette mère qui, même sur son lit de mort, a refusé de lui révéler quoi que ce soit sur ses origines, pour peu qu'elle sache, qui est partie en le laissant toujours aussi seul et différent.
Adam a des visions, il voit son grand-père accompagné de sardines qui lui font des prémonitions, des prémonitions assez futiles, jusqu'à ce qu'ils l'aident à se mettre sur la piste de ses origines.


Adam est déprimant. Il subit sa vie, sa différence, il s'auto-apitoie sans arrêt, ce qui gâche la lecture. Ce n'est pas un livre que j'ai apprécié et pourtant j'avais vraiment très envie de le découvrir pou savoir l'histoire de ce non-nombril. Finalement, quelle déception... Je n'aime pas le ton morose de du texte, cet auto-apitoiement permanent, cette façon de voir le verre toujours vide...
J'avais vraiment hâte de passer à autre chose et c'est sans regret que je quitte Adam, Tom, Madeleine et les autres.


Mon avis :

vendredi 9 janvier 2015

Insaisissable -tome 1 : Ne me touche pas- de Tahereh Mafi




 Résumé :
Je suis maudite
J'ai un don

Je suis un monstre
Je suis plus forte qu'un homme

Mon toucher est mortel
Mon toucher est pouvoir

Je veux qu'il me touche
Il ne doit pas m'approcher

Je suis leur arme
Je me vengerai



Le monde a changé, le Rétablissement règne et sème la terreur, son objectif étant de refaire le monde à sa façon, de changer les langues pour une langue unique et de rallier les habitants à sa cause sous peine de tuer ceux qu'il appelle les revelles.

Juliette, 17 ans, est enfermée dans une cellule depuis 264 jours. 264 jours sans voir personne, sans parler à personne, sans avoir pu respirer l'air du dehors... Juliette a 17 ans et elle a un don mais un don mortel : elle ne peux toucher personne sans risquer de tuer. Au 265ème jour, Adam arrive dans sa cellule et puis tout change : elle est amené auprès du fils du leader du Rétablissement qui se nomme Warner. Il sait qu'elle a un don et il la veut à son côté pour régner. 
Mais Juliette refuse de régner pour tuer, elle ne veut pas que son don serve à faire des morts et heureusement pourra compter sur Adam pour fuir. Mais comment ? Où ?


J'ai dévoré ce livre. On se met facilement dans la peau de Juliette car ses sentiments sont très bien exprimés, si elle n'avait pas son don, elle serait une jeune fille comme les autres.
Elle a eu une enfance malheureuse puisque son don l'a éloigné de ses parents qui l'ont rejeté, de camarades qui l'ont brimé, elle s'est senti différente et ça l'a fortement blessé et meurtri.
Elle est seule. Et seule elle le sera toute sa vie puisqu'elle ne peut toucher personne, elle ne peut prendre personne dans ses bras et personne ne peut non plus lui apporter un peu de tendresse. Malgré tout, elle reste une jeune femme avec de bons sentiments, qui ne se laisse pas aller à la haine ou à la vengeance.
Sur son chemin est mis Adam. Adam n'est pas n'importe qui, il a fait une partie de sa scolarité avec Juliette et tout deux se reconnaissent sans se le dire. Evidemment, on doute de ses intentions même si on a envie de croire qu'il veut sauver Juliette.

L'histoire est riche de sentiments, d'actions, de rebondissements. 
Un seul bémol pour les mots ou phrases répétés 3 fois, surement pour donner plus de poids aux mots mais j'ai trouvé ça plus pénible qu'autre chose.

J'ai hâte de lire les prochains tomes ! :-)


Mon avis :

mercredi 7 janvier 2015

#JeSuisCharlie



Une pensée toute particulière au monde du journalisme et de la presse en général 

lundi 5 janvier 2015

Un tout petit rien de Camille Anseaume




Résumé :
On n'a ni projets ni même le projet d'en avoir. Le plus gros engagement qu'on ait pris ensemble, c'était de se dire qu'on s'appellerait en fin de semaine. C'était quand même un mardi. On s'aime surtout à l'horizontale, et dans le noir, c'est le seul moment où on n'a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l'autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C'est beaucoup plus que sexuel, c'est beaucoup moins qu'amoureux. C'est nos culs entre deux chaises, c'est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.



Camille a un petit-ami qui n'en est pas vraiment un. Ils aiment faire l'amour ensemble, ils passent du bon temps mais ils ne se définissent pas vraiment comme un couple, n'ont peut-être même pas l'intention de passer leur vie ensemble.
Mais voilà que Camille tombe enceinte. Pour son mec, pas question de garder le bébé, il n'en veut pas. Seulement Camille, elle, ne sait pas ce qu'elle veut. Avorter ou faire un bébé toute seule ? Les mois passent et malgré les reproches de sa famille, Camille tient bon et décide de continuer son petit bonhomme de chemin avec ce bébé qu'elle porte. Elle lui écrit et elle note toutes leurs premières fois, un peu comme pour chasser cette envie qu'elle aurait eu un jour de le faire partir, un peu pour chasser le ressentiment des personnes qui l'entourent.


J'ai beaucoup aimé ce roman, la plume de Camille est fluide, touchante. Elle a beaucoup d'humour, notamment pour ce sujet qui ne prête pas toujours à rire et encore moins quand on est entouré de personnes, comme ses proches, qui ne sont pas vraiment heureux de la venue de ce bébé, qui fait retomber sa mère dans ses souvenirs par exemple.

Camille Anseaume a su à travers ce livre faire passer ses émotions. Un roman juste et vrai que je ne regrette pas d'avoir découvert (surtout depuis le temps que j'en entendais parler sur la blogosphère ^^).
Un roman commencé un samedi à 15h et fini le même jour vers 21h. Parce qu'en tant que femme, en tant que mère, on se retrouve dans certaines de ses situations et qu'on a du mal à lâcher ce livre, j'en aurai d'ailleurs voulu plus :P


Mon avis :

samedi 3 janvier 2015

Avant toi de Jojo Moyes





Résumé :
Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c'est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l'Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d'apporter à sa famille le soutien financier nécessaire.
On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. 
C'est alors que la jeune femme découvre Will, un tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.


Louisa mène une petite vie tranquille jusqu'à ce qu'elle perde son emploi. Ses parents sont déjà dans une situation précaire et sa soeur vit aussi sous le même toît avec son petit garçon, ils ont besoin de l'argent que rapporte leurs filles alors lorsqu'on lui propose de tenir compagnie à un homme tétraplégique durant 6 mois, Louisa accepte le job.
Et au fil du temps, elle découvre qu'elle n'a que quelques mois pour changer les idées de Will et l'empêcher de mettre fin à ses jours...


C'est une histoire vraiment touchante qui nous est contée.
Tantôt on se met à la place de Louisa et des proches de Will et on se dit qu'on ne peut pas le laisser mettre fin à ses jours, qu'il faut continuer à le faire vivre, à lui faire aimer la vie telle quelle est maintenant pour lui. Qu'il faut qu'ils continuent à lui démontrer que la vie vaut la peine d'ête vécue.

Tantôt on se met à la place de Will et on comprend que sa vie n'en est pas une, qu'il ne peut rien faire seul, qu'il souffre beaucoup physiquement et psychologiquement et qu'il ne fera plus jamais ce qu'il aime de sa vie. Comment continuer à se battre dans ces conditions ? Pour qui ? Pourquoi ? On comprend non sans mal sa peine et son désarroi, on comprend sa demande mêle si en se plaçant en tant que parents, on se refuse à accéder à sa requête évidemment. Qui voudrait autoriser son enfant à mourir qu'il ait 2 ans ou 35 ? Personne.


J'ai beaucoup souri et ri en lisant ce livre parce que Will est cinglant, qu'il a des phrases assassines et que Louisa a finalement du répondant aussi, qu'elle ne le traite finalement pas comme un handicapé ou une personne diminué mais comme un être humain quelconque.
Et puis j'ai pleuré aussi. Parce que j'ai voulu y croire autant qu'elle, parce que je ne comprenais pas les choix de Will quand Louisa se démenait tellement pour lui faire aimer la vie.
J'ai trouvé ce roman tellement poignant à certains moments !

C'est ma première lecture de cette nouvelle année et quelle lecture ! 
Un livre qui nous fera revoir nos propres convictions sur l'acceptation du souhait d'une personne à vouloir mourir, sur l'euthanasie tout simplement. Un livre qui traite du handicap et qui sait se mettre à la place de l'handicapé sans en faire des tonnes.


Un roman bouleversant dont on ressort en se posant pleins de questions sur ses propres convictions et espoir, sur ses propres choix. Après avoir lu ce livre, on ne sait plus dans quelle position on se mettrait à la place de chacun des personnages. Parce que ce n'est pas tout noir ou tout blanc malheureusement...



Mon avis :

jeudi 1 janvier 2015

Happy New Year !




Chaque jour est unique, 
chaque année est une promesse de joies et de découvertes. 

Que 2015 soit pour toi une année spéciale, 
que des milliers de petites joies viennent embellir ta vie.

Que cette année nouvelle t'apporte tout ce que tu désires,
qu'elle te réserve également des bonheurs inattendus.

Pour 2015, je te souhaite d'être entouré de ceux que tu aimes,
de vivre des moments intenses et de savourer le quotidien.


A tous :
heureuse année 2015 !