vendredi 29 mai 2015

Take a chance de Abbi Glines




Résumé :
Lorsque son père, célèbre rock star, part en tournée, Harlow doit aller vivre chez sa diabolique demi-soeur Nan à Rosemary Beach. Elle y retrouve le beau Grant, qui jusque-là ne réussit guère à résister aux dangeureux attraits de Nan. 
Mais Harlow va tout bouleverser. Aucune fille ne lui a jamais fait un tel effet. Alors qu'elle ne veut rien entendre d'un type qui fréquente sa demi-soeur, Grant est déterminé à tenter le tout pour le tout pour conquérir Harlow.


J'avais quitté Woods, Della, Grant et les autres avec la mort surprenante de Jace et n'était pas sûre de continuer cette série tellement j'avais été déçue de cet événement. Et puis finalement, l'envie de retrouver les personnages a été la plus forte :-)

Le père de Harlow est parti en tournée, du coup elle se retrouve obligée de loger à Rosemary Beach chez sa terrible demi-soeur. Harlow est une fille réservée, qui ne se mêle pas facilement aux autres, qui manque beaucoup de confiance en elle mais qui ne fait pas plus confiance aux autres.

Grant est clairement le plan cul de Nan, la demi-soeur de Harlow, mais lorsqu'il découvre Harlow, il est subjugué et a bien envie d'en découvrir plus sur cette jeune femme qui ne fait que le rembarrer. Seulement, Grant s'accroche, il veut absolument faire plus ample connaissance  avec elle, la connaître davantage et puis il ne faut pas se mentir, il la désire ardemment.

Habituellement, Grant fuit les relations sérieuses, il refuse l'engagement de peur de perdre la personne qu'il pourrait aimer. 
Harlow quand à elle a un terrible secret qu'elle se refuse à avouer à quiconque. Même à Grant à qui elle ne fait pas confiance, surtout parce qu'il s'est tapé Nan et que quiconque se tape Nan est forcément fou...

Les deux protagonistes sont attachants.
Parfois, on se prend à se dire que Grant est vraiment un mec avec ses réactions à la con. Harlow est touchante bien qu'un peu naÎve...

Encore une agréable lecture mais un tome qui nous laisse sur notre faim et nous donne très envie de découvrir la suite même si on sait comment l'histoire se finira ;-)


Mon avis :

mercredi 27 mai 2015

L'araignée de Elise Gravel




Résumé :
Elle est très utile...
et elle est dégoûtante !

L'ARAIGNEE

Signe distinctif 
Elle a quatre paires d'yeux.

Alimentation
D'autres petits dégoûtants
(et même parfois l'araignée mâle !).

Talent particulier ?
Le tricot.

Dégoûtante ?
Oui, mais pas seulement...



Dans la collection "Les petits dégoûtants", je demande l'araignée !
L'araignée, c'est en général L'animal qu'on n'aime pasRENCONTRER et qu'on a en horreur. Grâce à Elise Gravel, les enfants à partir de 5 ans en apprendront plus sur cette petite bestiole. Comme le fait qu'il y en a 40 000 sortes et qu'elles peuvent vivre partout sauf dans l'espace (ce qui nous arrange bien évidemment..).

Grâce à un humour décapant, ce livre documentaire devient vite drôle et intéresse fortement les enfants. Les illustrations sont un vrai plus qui ravissent les enfants comme les adultes.
Dans la même collection, il existe : la limace,LE RATLe verLe pou et La mouche.
Une collection qui en étonnera plus d'un puisque ce sont des petites bêtes dont on n'a pas forcément envie de savoir grand-chose mais l'auteure a su rendre ce livre-documentaire drôle et cocasse grâce à ses textes et ses illustrations inventifs :-) 

Encore un fois, un livre-documentaire que mes fils ont adoré. Mon aîné riait tout seul dans son coin à sa lecture et mon fils de 4 ans a adoré que je lui conte et dont les illustrations enfantines lui ont plu ! :-)



Mon avis :

mardi 26 mai 2015

Narcogenèse de Anne Fakhouri





Résumé :
Louise Gaucher travaille dans un service de réanimation. Dès qu'elle le peut, elle s'assoupit auprès de ses malades plongés dans le coma. Elle a le don de voyager dans le "monde des rêves" où les patients choisissent entre la vie et la mort.

Simon Larcher est flic. Il ne boit plus, ne baise plus et ne joue à rien. Il voudrait juste nettoyer le monde de son horreur et de sa tristesse. Une nuit de Janvier, un enfant de la DDASS disparu est retrouvé dans le parc du Chais, propriété de la puissante et riche famille de Louise...


Depuis quatre générations, la famille Gaucher vit isolée du reste de la ville tels des reclus. Le Chais, comme on appelle cette grande demeure recèle pleins de mystère et est autant enviée par les gens du coin que crainte car on pense ce domaine ensorcelé.

Dans ce domaine, il y a Claude, la mère acariatre, ses deux filles Louise et Diane ainsi que les deux enfants de cette dernière, Lucie et Max.

Petit à petit, la ville entière va se retrouver avec des cas de somnambulisme et des enfants vont être enlevés. Tous ont peur d'une seule chose : le Marchand de Sable. Mais celui-ci n'a rien à envier à celui de notre enfance : il est maléfique, macabre, méchant et ne cherche qu'à tuer et prendre vie dans le monde des vivants. Seule la famille Gaucher semble avoir le don de le repousser.

Ce livre mélange thriller, drame familial et fantastique. Pour autant, il ne m'a pas plu du tout... J'ai même du mal à en écrire une chronique aujourd'hui tellement la lecture que j'en ai faite a été difficile. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et les personnages quels qu'ils soient ne sont pas attachants du tout...



Résumé :

lundi 25 mai 2015

La mouche de Elise Gravel




Résumé :
Elle est la poubelle du monde... et elle est dégoûtante !

LA MOUCHE

Signe distinctif
Elle peut marcher au plafond.

Alimentation
Les déchets.

Sortes de mouches
Plus de 100 000 !

Dégoûtante ?
Oui, mais pas seulement...



Ce livre-documentaire est très instructif et saura séduire les 5 ans et +. On retrouve avec grand plaisir les illustrations drôles de Elise Gravel et les textes courts sont hilarants. 
En plus de nous faire rire, l'auteur nous instruit puisqu'elle nous apprend plein de choses sur les mouches et particulièrement la mouche domestique.

Les éditions Le Pommier nous mettent en joie avec cette collection Les petits dégôutants qui a su séduire mes fils de 4 et 7 ans mais moi aussi. On rigole, on s'instruit, on passe un bon moment et on a qu'une envie : découvrir les autres livres de cette collection qui sont : L'araignée, Le rat, La limace, Le pou et Le ver.

Résumé :

mercredi 20 mai 2015

Microbscopique de Nicola Davies




Résumé :
Bien qu'invisibles, les microbes sont partout et se multiplient à toute allure. Une goutte d'eau peut en contenir des millions, une petite cuillère des milliards !
Mais contrairement à leur réputation, la plupart sont essentiels à la vie sur terre. Ils nous aident à rester en bonne santé et accomplissent des choses immenses...

Plongez dans le monde invisible et fascinant des microbes !



Microbscopique est un album jeunesse (des éditions des éléphants) adapté aux enfants dès 5 ans pour leur apprendre le mini monde des microbes et leur apprendre à ne pas en avoir peur. Hé oui, si il y a de vilains microbes, ils nous servent aussi et font bien plus de bien que de mal.
Avec des mots très simples, l'auteur explique aux enfants l'importance des microbes pour la santé et la nature.

Les microbes sont un sun sujet très peu traités dans la littérature jeunesse et là, c'est fait très justement, avec des illustrations explicites et réalistes.

A mettre entre les mains de tous les jeunes lectures pour leur apprendre à ne pas diaboliser les microbes qui nous entourent ;-)



Mon avis :

lundi 18 mai 2015

Chat-Bouboule : chroniques d'un prédateur de salon de Nathalie Jomard




Résumé :
L'album 100% chat-bouboule...
Vous en avez rêvé, vous voilà exaucés !

Un florilège de gags entièrement inédits consacrés au félin le plus célèbre et le plus malmené de la République-bananière-et-autoproclamée-du-Grumeauland. Nathalie Jomard livre finalement à la postérité littéraire les chroniques poilantes d'un chat ordinaire au charisme extraordinaire (c'est sa mémé qui le dit).



Chat-bouboule, c'est le chat qu'a créé Nathalie Jomard. 
Coups fourrés, fourberies et siestes de l'extrême, Chat-bouboule n'a pas fini de nous faire rire. Il est cocasse, un poil machiavélique et en surcharge pondérale chronique mais assumée. Dans ces aventures, Chat-bouboule est autant malmené qu'il malmène ses maîtres.

On rit, on sourit et évidemment les maîtres et amateurs de chats se régaleront de ces chroniques et n'auront aucun mal à identifier Chat-bouboule à leur chat.

On referme bien trop vite ces 96 pages mais heureusement il reste le blog de Nathalie Jomard pour retrouver avec plaisir des chroniques inédites :-)

En 2009 est aussi paru "Le petit Grumeau illustré", suivi par un tome 2 ainsi qu'un joli album de naissance en 2014.


Mon avis :

samedi 16 mai 2015

Simple perfection de Abbi Glines




Résumé :
La vie de Woods était parfaitement planifiée. Epouser la fille riche que ses parents avaient choisie. Prétendre que la richesse et les privilèges étaient tout ce dont il pouvait rêver... Puis une fille nommée Della est arrivée en ville, une belle et pourtant imparfaite étrangère qui a capturé son coeur et lui a ouvert les yeux sur le futur qu'il désirait vraiment. Woods est prêt à tout sacrifier pour elle lorsque la mort de son père le laisse avec sa mère sur les bras et une entreprise à diriger.

Della est déterminée à être forte pour Woods, même lorsqu'elle se sent se briser en mille morceaux. Elle a beau fuir, les fantômes de son passé ne cessent de la hanter. Se battant pour cacher ce qu'elle ressent, Della craint de ne pas pouvoir être à ses côtés sans l'entraîner dans les ténèbres. Mais est-elle assez forte pour le quitter ?


Ce tome est bien évidemment la suite de Dangerous perfection que j'ai chroniqué il y a 2 jours. 
On avait quitté Woods et Della alors que le jeune couple venait de se retrouver et que Woods venait de perdre son père. On le retrouve à l'enterrement de celui-ci.

Angélina, l'ex-fiancée de Woods, est là pour soutenir la mère de celui-ci. Elle espère également regagner une place dans le coeur de Woods en lui montrant à quel point elle lui est dévouée. Elle va vouloir reconquérir Woods et retrouver la place qui lui va de droit.

Della doit toujours faire face aux démons de son enfance qui ressurgissent dans des terreurs nocturnes qu'elle a du mal à surmonter, heureusement elle peut compter sur Woods pour l'apaiser et prendre soin d'elle. Mais justemenent, elle a peur d'être un poids pour lui, de le freiner dans sa carrière et se demande si elle doit partir ou rester...

Ce tome comporte deux événements majeurs.
Un premier qui permet d'apaiser les craintes de Della quand à sa folie.
Et un second auquel on ne s'attend pas le moins du monde. Une transition pour un prochain tome qui n'a pas lieu d'être... Même si ça rend l'histoire plus réelle et les personnages plus authentiques. Ca n'en reste pas moins bizarre de nous avoir mis cette scène à ce moment-là, d'avoir mis fin à ce personnage de cette façon...

La fin m'a donc laissée attristée et je ne suis pas sûre d'avoir envie de connaître la suite...


Mon avis :

jeudi 14 mai 2015

Dangerous perfection de Abbi Glines




Résumé :
Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S'ensuit une nuit passionnée, une nuit qu'ils avaient prévue sans lendemain. Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della  est encore trop fragile pour s'engager dans une relation. Pourtant, face à l'ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances...


Della Sloane est une jeune fille de 19 ans qui a décidé de partir à la découverte de la vie. Elle veut tout voir, tout apprendre, elle a soif de liberté.
Lorsqu'elle arrive à Rosemary Beach, elle fait la connaissance de Woods avec qui elle a une aventure qu'elle pense sans lendemain. Seulement, 4 mois plus tard, la voilà de nouveau dans cette ville côtière où elle se retrouve serveuse dans le country-club de Woods Kerrington.
Les deux jeunes gens sont très attirés l'un par l'autre sauf qu'ils ne viennent pas du même monde et que Della est une jeune femme très tourmentée par son passé. 
De plus, Woods est fiancé donc un avenir est inenvisageable pour les deux jeunes gens, surtout que Woods est sous la coupe de ses parents qui contrôlent sa vie.


J'ai beaucoup aimé ce livre. 
Della est une jeune fille tourmentée en proie à des terreurs nocturnes et on s'attache vite à son personnage fragile, en manque d'affection et d'attention.
Qaudn à Woods, c'est un jeune homme plein d'attention et protecteur sous ses airs de dur à cuire. On aimerait l'entendre dire merde à ses parents une bonne fois pour toutes et qu'il prenne sa vie en main plutôt que d'attendre ce que son père a à lui offrir, surtout quand on sait qu'il le tient de cette façon.

C'est la première fois que je lisais un roman de Abbi Glines et je ne suis pas déçue. J'ai hâte de retrouver les personnages dans le prochain tome!


Mon avis :

mardi 12 mai 2015

Moi Nojoud, 10 ans, divorcée de Nojoud Ali




Résumé :
"Je m'appelle Nojoud, et je suis une villageoise yéménite. J'ai dix ans, enfin je crois. Dans mon pays, les enfants des campagnes n'ont pas de papiers et ne sont pas enregistrés à leur naissance. Mariée de force par mes parents à un homme trois fois plus âgé que moi, j'ai été abusée sexuellement et battue. Un matin, en partant acheter du pain, j'ai pris un bus et je me suis réfugiée au tribunal jusqu'à ce qu'un juge veuille bien m'écouter..."

Ce livre est l'histoire vraie d'une petite Yéménite qui a osé défier l'archaïsme des traditions de son pays en demandant le divorce. Et en l'obtenant ! Une première dans ce pays du sud de la péninsule arabe, où plus de la moitié des filles sont mariées avant d'avoir dix-huit ans. Son courage a été largement salué par la presse internationale et son parcours a ému le monde entier. Passée du statut de victime à celui d'héroïne, elle raconte aujourd'hui son histoire. Pour briser le silence. Pour encourager les autres petites filles de son âge à ne pas tomber dans le même piège qu'elle.


Nojoud vit au Yémen avec ses parents et ses nombreux frères et soeurs. Elle a 10 ans, ou peut-être 9, peut-être 11, sa mère ne sait plus trop.

Un jour, son père lui apprend qu'elle va se marier. Nojoud est dans un premier temps ravie, elle pense qu'elle va échapper à la pauvreté de ses parents et qu'un avenir meilleur s'offre à elle. Malgré tout, le jour de son mariage, elle a les yeux bouffis d'avoir trop pleuré et le regard terne; il lui est impossible de prendre part à la fête tellement elle est triste de devoir bientôt quitter sa famille et de se retrouver avec un étranger.

Le lendemain, son mari l'emmène dans sa nouvelle demeure où vivent aussi sa belle-mère et d'autres membres de la famille de son mari. Et lorsque vient la nuit, celui qui a promis de ne pas la toucher avant l'âge de la puberté la viole. Et il recommence nuit après nuit malgré les pleurs et les appels au secours de Nojoud.
Lorsqu'il lui offre la possibilité de passer quelques jours chez ses parents, Nojoud voit cela comme une libération. Mais l'honneur est plus important que tout et son père ne veut rien savoir de ce que sa fille subit : elle est mariée, elle doit écouter son époux, point barre.
Seulement, Nojoud est bien décidé à se battre et de ne pas se laisser aller à son triste sort alors quand un matin ses parents l'envoient chercher du pain, elle prend le bus et se rend au tribunal et demande à rencontrer un juge auquel elle annonce qu'elle veut divorcer. Heureusement dans son malheur, elle tombera sur des personnes bienveillantes.


C'est un livre qui se lit en à peine quelques heures et qui est très prenant.
On se dit qu'on est bien chanceux d'être nés en Occident, d'avoir la chance d'être entendues et reconnues en tant que femmes, d'avoir un vrai statut et de ne pas être considéré comme rien ou presque.

Nojoud fait preuve d'un courage à toute épreuve, autant avant que pendant et après sa demande de divorce parce qu'au Yémen ce qu'elle a fait est très mal perçu et qu'elle reçoit des menaces...

Un témoignage émouvant qui nous fait prendre conscience des us et coutumes de certains pays orientaux et de la chance que l'on a d'être nées en Occident, loin des mariages arrangés à des âges inacceptables...

Un bien triste témoignage pour lequel je ne donnerais pas d'avis avec smiley parce que le livre ne s'y prête pas...

mardi 5 mai 2015

Maybe someday de Colleen Hoover




Résumé :
A 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable...
Sydney décide alors de tout plaquer.
Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon.
Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.


Sydney est à l'aube de ses 22 ans, elle vole de ses propres ailes loin de ses parents. Elle est en couple avec Hunter depuis 2 ans et vit en colocation avec sa meilleure-amie Tori.
Sydney passe son temps libre sur son balcon où elle écoute un voisin jouer de la guitare, elle vibre au son de la musique et invente même des paroles. Son voisin, Ridge, a l'air de s'en apercevoir et lui demande de lui envoyer ses textes par texto, lui même étant en panne d'inspiration.

La musique va rapprocher Ridge et Sydney bien que chacun soit en couple.

On se prend rapidement d'affection pour Ridge. Malgré sa particularité, il est attachant, on a tellement envie de le voir en couple avec Sydney et on se rend rapidement compte que Ridge reste avec Maggie par peur de la perdre plutôt que par amour (même si il l'aime vraiment).

Les chapitres sont drôles mais aussi émouvants. Plus d'une fois mon coeur a raté un battement, plus d'une fois j'aurai pu me laisser aller à pleurer. L'auteur a su transposer les émotions de ses personnages et on croit tellement en cette histoire !

Les personnages secondaires ne sont pas en reste : Warren, le coloc' de Ridge, qui adore matter des films porno, Bridgette, son autre coloc grincheuse. Mais aussi Brennan le frère de Ridge et Maggie bien entendu.

Je ne suis pas attirée par les romances où il y a un triangle amoureux, d'autant plus lorsqu'il y a un couple qui semble vraiment s'aimer plus que tout et au-delà de tout mais là, l'histoire est envoûtante, on ne peut pas lâcher le livre avant de l'avoir fini parce qu'on ne sait pas trop comment ça va se finir justement, on ne comprend pas comment Ridge pourrait quitter Maggie et on ne l'espère pas en même temps. Mais on imagine tellement mieux Ridge avec Sydney, ça nous semble tellement évident...


Une romance à découvrir sans plus attendre ! :-)


Mon avis :

lundi 4 mai 2015

L'instant présent de Guillaume Musso




Résumé :
Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher...
... elle passe la sienne à l'attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer : "Ce qui m'arrive est inimaginable, et pourtant bien réel...".

Dans un New-York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.



Arthur Costello a un frère et une soeur, il est le plus jeune des trois. Lorsque leur père voit son heure venir, il lui annonce qu'il ne touchera rien de sa part mais qu'il lui lègue le phare des 24 vents qui est dans la famille depuis longtemps. Il lui lègue ce bien à la seul condition qu'il ne traverse jamais la porte de la cave, il le lui fait promettre et même signer un document.

Evidemment, Arthur sera attiré par cette porte et son contenu et passera outre les recommandations de son père. A partir de là, il sera frappé par la malédiction qui touche le phare : il ne vivra qu'une journée par an pendant 24 ans et à l'issue de ces 24 années, toutes les personnes qu'il aura rencontré ne se souviendront pas de lui.

Sur son chemin, il va croiser Lisa, une jeune femme qui souhaite être comédienne. Si leur première rencontre est incongrue, Arthur la reverra chaque journée que constituera ces 24 ans qui passeront à vitesse grand V et ils tomberont amoureux. Mais la malédiction rendra leur relation difficile, Arthur et Lisa tenteront tout de même de construire quelque chose même si le temps sera leur ennemi le plus coriace, celui contre qui ils ne pourront rien...


J'ai lu tous les livres de Musso, c'est un auteur dont j'aime la plume. Malheureusement, cette fois-ci, je n'ai pas accroché. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire qui ne correspond pas vraiment au résumé qui en a été fait (la complicité des 2 protagonistes n'est pas immédiate du tout, Lisa ne cherche pas du tout à le séduire et elle ne prend pas autant de risques que ce qu'on veut nous le faire croire).
Si Arthur est le personnage principal de cette histoire, Lisa n'en est qu'un personnage secondaire, qu'on aurait aimé suivre davantage. Guillaume Musso aurait peut-être pu aussi nous livrer, succintement, ses impressions à elle sur cette vie qu'elle passe sans Arthur tout en l'attendant. 

Les personnages sont attachants, l'histoire rocambolesque et à dormir debout et la fin est... bizarre. Inattendue et décevante.
Je n'ai malheureusement pas retrouvé la plume du Guillaume Musso que j'aime tant et je le regrette... Plus les années passent et moins j'accroche avec cet écrivain...


Mon avis :


vendredi 1 mai 2015

Mentir [One Tiny Lie] -tome 2- de K.A. Tucker





Résumé :
Des deux soeurs Cleary, Livie est sans aucun doute la plus stable et la plus sérieuse, malgré toutes les épreuves que la vie lui a fait traverser. Depuis la mort de ses parents, Livie a toujours eu la tête sur les épaules, aidant sa soeur Kacey à lutter contre ses démons. Brillante et disciplinée, c'est sans surprise qu'elle quitte Miami pour intégrer la prestigieuse université de Princeton, un rêve qui était à la fois le sien et celui de son père.
Cette première année à l'université ne va pourtant pas se dérouler exactement comme elle l'avait prévu. Son père l'avait pourtant mise en garde avant de mourir : méfie-toi des garçons ! Dès sa première soirée sur le campus, Livie fait la rencontre du mystérieux Ashton. Elle va succomber à son charme, même s'il est tout ce qu'elle déteste : hautain, dragueur et mystérieux. Elle ne peut pas l'oublier malgré la présence du beau et tendre Connor, le mec parfait dont elle avait toujours rêvé !
Grâce au soutien de sa soeur, de sa coloc effrontée et de son déluré de psy, Livie fera ses débuts à l'université en chamboulant ses repères et les plans déjà tout tracés pour sa carrière et ses amours. Elle se sent vraiment bien dans les bras de Connor, mais résistera-t-elle à Ashton le dangereux séducteur ?


Livie rentre à la prestigieuse université de Princeston, comme son père des années avant elle. Elle souhaite devenir pédiatre et se spécialiser en oncologie et souhaite se consacrer à ses études, rien qu'à ses études. Surtout pas de mecs ou de soirées trop arrosées.
Mais à peine est-elle arrivée qu'elle va à une soirée avec Kacey, une soirée où elle boit bien plus que de raison et où elle rencontre Ashton, ce mec beau comme un Dieu mais en même temps qui représente tout ce qu'elle ne veut pas : séducteur et qui baise avec tout ce qui bouge alors qu'il est en couple.

Heureusement, très vite elle rencontrera Connor, le garçon qu'elle a toujours imaginé rencontrer dans ses rêves : prévenant, agréable, gentil, généreux et doux. Le garçon que ses parents auraient adoré voir à ses bras.

Seulement, Livie a beau faire tout ce qu'elle peut pour éviter Ashton, elle se sent irrésistiblement attiré par lui.

J'ai trouvé ce tome encore plus prenant que le premier, j'ai totalement accroché. J'ai parfois ri et souri, j'ai parfois frissonné. Livie et Ashton sont deux personnages totalement attachants. Et quel régal de retrouver tous les personnages du premier tome même si ce n'est que succintement.

Je referme ce livre avec une pointe de tristesse et l'impatience de retrouver rapidement, je l'espère, nos héros dans un prochain tome ! 


Mon avis :