dimanche 28 juin 2015

Les notes de la mousson de Fanny Saintenoy




 Résumé :
Kanou, un petit prince choyé par tous, grandit dans la douceur et les couleurs de Pondichéry, mais quand sa mère, Galta, remonte le fil de son passé, elle découvre les vestiges d’un secret de famille qui va menacer le monde idyllique de son fils. 
Seule Angèle, à Paris, connaît l’histoire douloureuse qui les lie tous les trois, une vérité sombre qui changera leurs destinées. 
Après le succès de Juste Avant(prix de la Plume d’argent), Fanny Saintenoy explore les liens qui unissent des personnages en quête d’identité à travers plusieurs générations.


Le roman commence par l'histoire de deux jeunes amoureux qui s'apprêtent à se marier. Ils se préparent pour la noce, ils sont heureux, complices. Mais arrivé sur les lieux du mariage, ils sont seuls, pas une seule personne parmi tous leurs invités n'a pris la peine de venir assister à leur mariage. Dans ce pays de tradition qu'est l'Inde, ce jeune couple se mariera contre l'avis de tous.

Nous faisons ensuite la connaissance avec Kanou, le fils unique de Galta et Lalchen. Il a 10 ans et il vit entouré d'un père souvent absent qui arpente le globe pour faire connaître ses talents de violonnistes et une mère rêveuse qui est avec lui physiquement mais dont l'esprit est souvent ailleurs.
Il sent que ses parents s'éloignent l'un de l'autre, il sent qu'il va se passer des choses et que sa vie va changer mais il ne sait pas comment ni pourquoi car personne ne lui parle comme un grand.
Heureusement, il y a Ahmma, la servante-nourrice, pour veiller sur lui et le réconforter.

Et puis à Paris, il y a Angèle. Mais quel lien y-a-t-il entre elle et Galta ? 

Il y a beaucoup de bienveillance dans ce livre, une vraie ode à la bonté humaine.
Le premier chapitre est découvert sans qu'on en comprenne vraiment le sens et au fil de la lecture, tout s'éclaire. Nous n'aurions pu deviner la fin avant de la lire.

Une lecture courte et agréable.

Mon avis :

vendredi 26 juin 2015

Un merveilleux suicide de Jean-Luc Lermusiaux




Résumé :
Adam, ancien pompier volontaire, sauve au péril de sa vie la jeune Ève qui se jette devant lui dans un fleuve en crue. Quelques jours après, il rend visite à la jeune femme encore hospitalisée. Elle lui reproche violemment de l’avoir sauvée alors qu’elle désirait en finir avec sa misérable vie et le chasse sans ménagement. Adam va bientôt lui proposer un étrange pacte. Il aura dix jours pour lui redonner le goût de vivre. En cas d’échec, il lui promet de l’aider à se supprimer… 
L’intrigue se déroule dans le Roussillon. Le lecteur voyagera dans les merveilles naturelles et architecturales de cette belle région. La musique et la peinture auront également une place importante dans ce roman. 
Notre jeune héros pourra-t-il redonner à la jeune désespérée la capacité d’effacer son lourd passé ?


Adam est un jeune homme de 29 ans sans histoire, qui mène une vie banale. Il a été marié 2 ans à Ludivine dont il était très amoureux avant de la surprendre au lit avec son amant. Depuis il ne croit plus en l'amour et ne cherche pas à séduire une autre femme, désabusé.

Eve a 24 ans et elle veut en finir avec la vie. D'ailleurs si Adam n'était pas intervenu tel un héros pour la sauver de la noyade, elle ne serait plus de ce monde, elle lui en veut terriblement.
C'est alors qu'Adam lui propose un pacte bizarre : il lui propose de lui montrer que la vie vaut la peine d'être vécue pendant 10 jours et s'il n'y arrive pas, il l'aidera à mettre fin à ses jours, aussi surprenant soit-il.

Pour Adam la tâche s'avère bien plus difficile que prévu car la jeune femme est d'humeur lunatique : de joviale elle passe à éxécrable, de bonne humeur elle passe à une colère noire avec des mots qui blessent. 

Mais Adam tient bon parce qu'il sent qu'Eve est tourmentée par un terrible passé et il aimerait beaucoup qu'elle s'ouvre à lui même si il sait d'avance qu'il lui faudra des trésors de patience pour y parvenir.

On rentre sans difficulté dans l'histoire qui est assez prenante. Dommage seulement que les conversations entre Adam et Eve soient parfois si pompeuses, ça les a rendu moins crédibles à mes yeux.
Ce n'est pas un livre qui me laissera un grand souvenir, ceci dit il se lit vite et la lecture en est agréable. Le sujet traité est intéressant et bien mené jusqu'au bout même si on se doute rapidement de la fin.


Mon avis :



Lu en partenariat avec Sariahlit

lundi 22 juin 2015

Saisir [Four Seconds to Lose] -tome 3- de K.A. Tucker




Résumé :
Être le propriétaire d'un club de striptease n'est pas reposant tous les jours. Pourtant Cain prend son job très au sérieux. Il s'occupe de ses employés et en particulier des femmes en restant fidèle à sa mission, les sauver sans jamais les toucher. Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Cain comprend très vite que garder son self-control en cotoyant la blonde explosive va devenir très compliqué. Mais qui est Charlie Rourke ? A qui cherche- t-elle à échapper ? Pourquoi veut-elle disparaître ? Un nouveau roman exaltant, sexy et rempli de suspens.


Je ne m'attenais pas à retrouver le personnage de Caïn dans ce tome car il a eu un rôle assez secondaire dans les premiers tomes, on a rarement pu lire de choses sur lui, je m'attendais plus à une histoire sur Ben ou Nate (que j'ai d'ailleurs hâte de retrouver !).

Caïn est propriétaire d'un club de striptease mais contrairement aux autres clubs et à ses confrères, Caïn souhaite sauver les filles qu'il embauche des bas-fonds dans lesquelles elles sont, leur offrir une seconde vie, bien meilleure que celles à laquelle elles étaient déstinées. 
Malgré tout, il a un passé difficile et n'a pas toujours été un enfant de coeur. Mais aider les autres est une forme de repentir pour lui et il ne souhaite plus avoir aucun lien avec sa vie passé et tout ce qui touche aux trafics de drogue ou aux combats.

Un jour débarque dans son bureau une jeune fille un peu paumée qui cherche un job pour subvenir à ses besoins. Charlie Rourke lui rappelle une femme connue dans le passé qu'il n'a pas su sauver de son petit-ami violent et qui l'a tué. Il est troublé et lui qui ne veut avoir aucune relation intime avec ses employées se laisserais bien tenter par Charlie. Mais est-ce bien raisonnable ? Quel passé cache cette jeune femme bien mystérieuse qui ne dévoile rien ?

On est très rapidement pris dans le récit, ne posant pas facilement le livre pour vaquer à d'autres occupations. Les personnages sont authentiques et attachants. On se demande jusqu'au bout comment va finir cette sombre histoire tant elle semble impossible à démêler...

Après Respire et Mentir, Saisir est aussi envoûtant et ne perd pas son souffle. J'espère qu'il y aura vite un quatrième tome ! :-)


Mon avis :

Être le propriétaire d’un club de striptease n’est pas reposant tous les jours. Pourtant Cain prend son job très au sérieux. Il s’occupe de ses employés et en particulier des femmes en restant fidèle à sa mission, les sauver sans jamais les toucher. Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Cain comprend très vite que garder son self-control en cotoyant la blonde explosive va devenir très compliqué. Mais qui est Charlie Rourke ? A qui cherche- t-elle à échapper ? Pourquoi veut-elle disparaître ? Un nouveau roman exaltant, sexy et rempli de suspens. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/avis-livre-ten-tiny-breaths-tome-3-saisir-de-k-a-tucker/#sthash.8t1gZjjd.dpuf
Être le propriétaire d’un club de striptease n’est pas reposant tous les jours. Pourtant Cain prend son job très au sérieux. Il s’occupe de ses employés et en particulier des femmes en restant fidèle à sa mission, les sauver sans jamais les toucher. Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Cain comprend très vite que garder son self-control en cotoyant la blonde explosive va devenir très compliqué. Mais qui est Charlie Rourke ? A qui cherche- t-elle à échapper ? Pourquoi veut-elle disparaître ? Un nouveau roman exaltant, sexy et rempli de suspens. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/avis-livre-ten-tiny-breaths-tome-3-saisir-de-k-a-tucker/#sthash.8t1gZjjd.dpuf
Être le propriétaire d’un club de striptease n’est pas reposant tous les jours. Pourtant Cain prend son job très au sérieux. Il s’occupe de ses employés et en particulier des femmes en restant fidèle à sa mission, les sauver sans jamais les toucher. Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Cain comprend très vite que garder son self-control en cotoyant la blonde explosive va devenir très compliqué. Mais qui est Charlie Rourke ? A qui cherche- t-elle à échapper ? Pourquoi veut-elle disparaître ? Un nouveau roman exaltant, sexy et rempli de suspens. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/avis-livre-ten-tiny-breaths-tome-3-saisir-de-k-a-tucker/#sthash.8t1gZjjd.dpuf

mercredi 17 juin 2015

Violette Mirgue : Un ours à réveiller dans les Pyrénées de Marie-Constance Mallard




Résumé :
Saperliviolette !
L'ours des Pyrénées est tombé malade et le printemps n'est pas arrivé. 
Avec Violette Mirgue, cherche les astuces pour réveiller l'ours !
Grimpe à bord d'une montgolfière, du train jaune ou sur un balai de sorcière, et découvre les Pyrénées à toutes les saisons !


Cet hiver, on avait pris grand plaisir à découvrir Violette Mirgue à Toulouse. Et aujourd'hui, c'est dans les Pyrénées qu'on la retrouve avec le même plaisir :-)

Violette Mirgue a reçu une lettre de son amie Margote la Marmotte : l'ours malade refuse de sortir de l'hibernation, ce qui fait que le printemps ne pointe toujours pas le bout de son nez.
Violette Mirgue a donc pour mission de trouver un remède pour soigner l'ours afin qu'avec sa guérison arrive le printemps.
Elle nous embarque donc dans son voyage dans les Pyrénées afin de nous faire découvrir cette région ou la redécouvrir.

Mes Fils ont beaucoup aimé. En plus, ce livre est ludique puisqu'une fois fini, il y a le fromage qui s'est dispersé au fil des pages à trouver, des fourmis à compter, un farfadet à retrouver. On ne s'ennuie pas et le livre continue de vivre même une fois la lecture finie :-)
Mon aîné qui a été dans les Pyrénées l'été dernier a aimé cette lecture qui lui a fait remonter des souvenirs :-)


 Mon avis :


mardi 16 juin 2015

Maman a tort de Michel Bussi




Résumé :
Mardi 2 novembre 2015. 
Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu'il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l'aurait peut-être pas écouté. Car ce qu'il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n'est pas sa vraie mère. Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche... Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger. 
Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule. Le compte à rebours a commencé. Qui est Malone ? 


Malone est un petit garçon de 3 ans qui a pour doudou Gouti, une espèce de rat. Malone a raconté au psychologue scolaire que sa mère n'est pas sa mère et que c'est Gouti qui le lui a dit. Aussi invraisemblable que soit cette histoire, Vasile Dragonman, le psy, croit le petit garçon et pressent l'urgence de la situation.
Il fait donc appelle à Marianne Augresse, commandante d'un commissariat de police.

Seulement, en parallère, la commandante Augresse est prise par l'affaire d'un braquage à Deauville qui a mal tourné mais aussi dans sa vie personnelle par l'urgence de trouver un géniteur pour l'enfant qu'elle désire ardemment et dont l'horloge biologique lui rappelle chaque jour qu'elle n'a plus beaucoup de temps.

Faut-il prendre en compte les dires du petit garçon ? 
Même si Marianne a d'autres chats à fouetter, elle décide de se pencher un peu sur la vie du petit garçon.


J'avais lu Un avion sans elle de Michel Bussi et j'avais aimé même si j'ai vraiment du mal avec la plume de l'auteur, je n'arrive pas à rentrer dans ses histoires...
Deux intrigues s'entrecroisent dans Maman a tort et pourtant c'est long, ça manque cruellement d'action, on voudrait que tout se passe plus vite, on n'arrive à s'identifier à aucun des personnages et moi j'ai besoin de ça pour plonger complètement dans un livre.

J'ai tout de même aimé l'histoire. La fin n'était pas prévisible et bien qu'elle ne m'ai pas plu, je la comprend.
Un livre qui ne me laissera pas un grand souvenir, ma lecture ayant traîné sur une petite semaine tellement je n'étais pas intéressée par l'intrigue...


Mon avis :

mardi 9 juin 2015

The book of Ivy de Amy Engel




Résumé :
« Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. 
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche... Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. »


Dans une vie future, après que notre population ait été dévastée par une guerre nucléaire, le président Lattimer aura instauré de nouvelles règles et lois au grand dam de la famille Westfall dont le père voulait lui aussi avoir le pouvoir afin d'y instaurer une démocratie car ceux qui enfreignent les lois sont condamnés à mourir derrière le mur qui a été érigé pour protéger la population.

Ivy a 16 ans et comme toutes les jeunes filles de son âge, elle doit épouser celui que le président aura décidé. Son prétendant était normalement celui de sa soeur, mais comme il est le fils du président, il a pu choisir et c'est elle qu'il a voulu, elle une Westfall, ironie du sort.
Seulement, depuis toute petite, son père et sa soeur aînée, Callie, l'ont élevé pour tuer le fils du Président. C'est sa mission et elle a tellement la hargne contre le président et sa famille qu'elle pense n'avoir aucun mal à effectuer sa tâche, après tout, le président Lattimer a tué sa mère comme le lui répète si souvent son père.

Ivy va-t-elle réussir sa mission ? Comment s'y prendra-t-elle ?

Une fois qu'on commence la lecture de ce livre, il est difficile de le fermer. De même que de savoir que le second tome n'est pas encore sorti fait grincer des dents parce qu'on voudrait lire la suite là tout de suite, savoir ce qu'il va se passer pour Ivy et Bishop.
Plus on tourne les pages, plus on ressent de l'injustice, de la colère, de l'amour, de l'espoir et tellement d'autres sentiments. Et si on se prend rapidement d'affection pour Ivy et Bishop, on ressent vite l'envie qu'il arrive des choses pas très gentilles à Callie et son père par exemple qui sont des manipulateurs nés.

Ce roman ne comporte pas mille et un rebondissements mais il est tout de même vraiment prenant, on n'a aucun mal à s'imaginer à la place des personnages, à vivre l'histoire et encore une fois il me tarde d'être en Septembre pour avoir le second tome entre les mains :-)


Mon avis :

samedi 6 juin 2015

Le guide du PAF [père au foyer] de Martial Maury





Résumé :
Espèce en voie de développement, le PAF (père au foyer) ne dispose à ce jour d'aucun mode d'emploi. Fort de ce constat, Martial Maury -trois enfants et onze ans d'expérience en la matière- partage ici tout son savoir-faire, et ce toujours avec humour.

Dans ce livre, il offre au lecteur, à travers son propre itinéraire mais aussi à travers des témoignages divers et des études sociologiques, un vaste panorama sur cette aventure familiale, humaine et sociale.Il y aborde l'histoire de la paternité et l'apparition récente de l'état de PAF et donne els pistes administratives pour savoir de quelles allocations ce dernier peut bénéficier. Il s'intéresse aux difficultés auxquelles le PAF est confronté que ce soit en termes de positionnement dans la société ou au sein de son propre couple. Il évoque les journées parfois solitaires rythmées par le ménage, la composition des menus puis la réalisation des repas, l'organisation des déplacements des enfants vers leurs occupations scolaires et parascolaires, la gestion des  leçons et des devoirs... (bref toutes sortes d'activités dont, souvent aujourd'hui encore, la coutume veut qu'elles ne soient pas fondamentalement valorisantes et plutôt dévolues aux mamans !)

Ce livre est un précieux soutien qui évitera des écueils au PAF en devenir et réjouira le PAF confirmé, heureux de pouvoir y trouver un témoignage positif de son propre itinéraire.



Voici un guide qui cible un public masculin et plus particulièrement les jeunes papas désireux de devenir père ou foyer ou ceux qui ont déjà passé le pas.
A travers divers thèmes que sont : la sexualité au sein du couple lorsque l'homme est PAF, le PAF et les tâches ménagères, le PAF à travers le regard des autres, le PAF et la loi, Martial Maury nous explique tout ce qu'il y a à savoir sur ce statut.

Si il existe beaucoup de livres sur la paternité, c'est le premier qui traite des pères au foyer.
Cependant, j'émet un bémol parce que l'auteur est correspondant de presse et même si il ne ramène pas un gros salaire dans le foyer, il en rapporte quand même un, ce qui est loin d'être le cas des nombreuses mères aux foyer qui sont complètement dépendante financièrement de leur mari/conjoint.

Les thèmes abordés le sont avec un grand sérieux, on sent le travail qu'il y a eu en amont mais la lecture est aussi amusante puisque l'auteur écrit avec beaucoup d'humour, sans prise de tête et c'est agréable.


Mon avis :

vendredi 5 juin 2015

Les enfants sont formidables de Marion McGuinness




Résumé :
- Tu as de la pâte à modeler sous la chaussure et des tickets de manège au fond de la poche.
- Tu sais sur quelle chaîne passent les dessins animés et à quelle espèce appartient T choupi.
- Ton livre de chevet, c'est un carnet de santé et il y a des petites voitures sous ton oreiller.
- Tu manges souvent des restes sur un coin de table et tu bois ton café désespérément froid.

Bref, t'as des enfants !

Parce que l'HUMOUR est aussi INDISPENSABLE que le sommeil pour tenir au moins 18 ans, file te cacher dans les toilettes, tu seras tranquille environ 4 minutes pour boulotter quelques pages. T'auras même peut-être le temps d y piquer un petit roupillon aigu avant qu'un enfant te trouve.



Marion McGuinness, on a l'impression qu'elle est venue chez chacun d'entre nous telle une petite souris et qu'elle en a écrit un livre. Parce que oui, on se retrouve dans quasiment tout ce qui est écrit dans ce livre, on rit beaucoup et on se reconnaît.

Ce livre se lit très rapidement et on peut l'emmener partout grâce à son petit format (et son petit prix ne gâche pas le plaisir de l'achat non plus ^^).
Les enfants sont formidables, oui, et même si ce livre ne vantent pas les mérites de nos loustics, bien au contraire, il nous fait prendre conscience que les petits tracas qu'on peut rencontrer au quotidien avec eux, les autres parents les vivent aussi.

Si "Ca y est, j'ai fini !" t'évoque aussi un petit cul à aller torcher alors fonce chez ton libraire acheter cette petite pépite, tu ne vas pas le regretter ;-)


Mon avis :

mercredi 3 juin 2015

Wild seasons, Dirty rowdy thing, tome 2 de Christina Lauren





Résumé :
"Coucher avec son ex, c'est ennuyeux, à moins de tomber amoureux pour de bon."
Contrairement à ses meilleures-amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d'épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d'éprouver ses dons particuliers à l'horizontale : ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier... Bref, Finn est l'homme idéal. A un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu'à ce qu'il retourne travailler dans son lointain Canada.
Harlow n'est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tention sexuelle leur permettant à tous les deux d'échapper à la réalité. Ni l'un ni l'autre ne sait comment gérer cela.
Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d'affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d'accord sur un point : aucune limite au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est difficile.


On avait découvert Finn et Harlow lors du premier tome de Wild seasons et c'est avec plaisir qu'on les retrouve ici plus en profondeur puisque ce tome tourne autour de ce couple.
A Las Vegas, ils n'ont été marié que 12h mais ce fût mémorable sexuellement parlant. Seulement, lorsque Harlow découvre Finn dans son Starbucks, elle n'est pas ravie du tout et plus qu'étonnée. Que fait-il ici ? 
Surtout qu'elle a des problèmes familiaux à gérer et qu'elle ne se remet pas de la dernière fois où ils se sont revus.

Finn Roberts débarque à San Diego et a son lot de problème lui aussi. C'est d'ailleurs pour ça qu'il est là, il doit voir des investisseurs pour sauver l'entreprise familiale, aussi difficile que cela puisse être pour lui.
Il hésite entre ses convictions et les choix de sa famille.

Entre Harlow et Finn, il y a 10 ans de différence. Mais aussi tout un monde.
Finn est un bosseur qui a de multiples responsabilités, il doit faire tourner l'entreprise familiale et ne pas faillir devant ses frères et son père qui comptent sur lui.
Harlow est insouciante, elle croque la vie à pleines dents. Elle est la fille d'un réalisateur et d'une actrice, ce qui aide pour avoir une vie confortable.

Entre eux, il n'est question que de sexe, aucun des deux ne veut autre chose, ça leur convient très bien comme ça car c'est très intense. Mais à force de se voir, cela ne risque-t-il pas de changer ?


J'ai beaucoup aimé ce tome. Je ne pensais pas que je m'attacherais à ces personnages car je n'avais pas spécialement apprécié celui de Harlow dans le premier tome et finalement si. Ils ont beaucoup de caractère, ils sont intenses et drôles.

J'ai vraiment hâte de découvrir le 3ème tome du coup ! :P


Mon avis :