jeudi 30 juillet 2015

Perdue et retrouvée de Cat Clarke




Résumé :
PERDUE. 
Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur.  

RETROUVÉE. 
Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu. Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?  



Faith, 17 ans, est la petite soeur de Laurel, qui s'est fait enlevée il y a 13 ans. 
Depuis, elle vit avec une mère dépressive qui vit dans l'attente du retour de Laurel ou dans l'annonce de sa mort et avec un père homosexuel qui vit avec un adorable Français avec qui Faith s'entend à merveille.

Au bout de 13 ans, Laurel réapparaît dans leur vie, son kidnappeur semble l'avoir libéré et elle erre dans le jardin de son ancienne maison à la recherche de sa famille.

Comme 13 ans auparavant, la famille se retrouve sous les feux des projecteurs, tout le monde voulant en savoir plus sur Laurel, son ravisseur, sa captivité, ce que son retour déclenche chez sa famille, ...
Faith alterne entre les moments de joie où elle est ravie d'avoir retrouvée sa soeur et les moments où elle regrette que celle-ci soit rentrée à la maison. On s'identifie facilement à son personnage et aux émotions qu'elle ressent, personnellement le personnage de sa mère m'a passablement tapée sur les nerfs. On pourrait s'attendre à ce qu'elle est bichonnée Faith puisqu'après tout il ne lui restait plus qu'elle comme enfant et finalement, elle a vécu repliée sur elle-même, n'étant presque plus que l'ombre d'elle-même. A la place de Faith, on aurait bien envie de lui balancer quelques vérités dans la figure...

Ce n'est pas le premier livre de Cat Clarke que je lis et j'avais très très envie de le lire et finalement je suis déçue...
L'histoire manque de profondeur, elle est trop centrée sur les émotions de l'adolescente et pas sur le sujet principal de l'histoire qu'est la disparition de Laurel et son retour.
Et puis ce ravisseur qui libère la jeune fille, on n'y croit pas une seconde, Laurel qui au bout de deux semaines sort déjà seule dehors alors qu'elle a vécu 13 ans dans une cave, on n'y croit pas une seconde... Et tellement d'autres petites choses qui font qu'au final l'histoire ne m'a pas paru très crédible...

J'ai quand même été émue par la fin que j'ai trouvé plutôt triste, ça sauve un peu l'histoire mais du coup, c'est plus un flop qu'un top pour moi...


Mon avis :

mardi 28 juillet 2015

A bras raccourcis de Sébastien Brégeon




Résumé :
Il est des endroits en forêt où il vaut mieux ne pas s’arrêter pour se reposer ou pique-niquer. Vous ne regarderez plus la forêt du même œil lors de votre prochaine balade.

Le loup a été réintroduit dans la forêt, les randonneurs le craignent. Pourtant, il est des choses bien plus dangereuses dont ils devraient se méfier. La forêt observe les randonneurs, s’amuse avec eux, avant d’effectuer un prélèvement. Un droit de passage au prix élevé.

Quelques randonneurs malchanceux vont découvrir à leurs dépens que tout ce qui a des bras et des yeux n’est pas forcément humain. Pourtant, pas de zombies ici, mais de quoi s’agit-il alors ?


Cette petite nouvelle nous envoie dans des bois. Le loup y a été réintroduit et les promeneurs le craignent en même temps qu'ils savent qu'il ne leur fera rien. Pourtant des disparitions étranges sévissent et qui en est le responsable alors ?

Seize pages c'est vraiment court et en même temps, l'auteur a su faire passer des émotions à la lecture de cette nouvelle fantastique. Etonnement, frissons, peur.
Je ne m'attendais pas du tout à cette chose qui sévit dans la forêt, j'aurai plutôt pensé à quelque chose d'animal ou d'humain mais pas ça (je ne dévoile rien sciemment bien entendu ^^).

On ne s'imagine pas à cette horreur que vont vivre randonneurs et promeneurs, à cette violence mais c'est très réussi surtout pour un si court texte. L'auteur sait mettre son lectorat en haleine et j'ai apprécié la référence à Jean de la Fontaine avec son corbeau et la phrase de la fin.

Mon avis :



Lu en partenariat avec Sariahlit

lundi 27 juillet 2015

Reapers Motorcycle Club - Possesseur - tome 1 de Joanna Wylde




Résumé :
Marie n'a pas besoin d'une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu'elle a croisé une fois chez son frère, n'est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d'appartenir à qui que ce soit. C'est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l'argent. Seule la jeune femme peut le sauver à condition de donner à Horse ce qu'il désire. Tout ce qu'il désire.
 
Après que son mari lui ai tapé dessus, Marie l'a quitté et est partie vivre avec son frère Jeff dans sa caravane.  Jeff est un drogué qui s'y connait pas mal en informatique, il magouille d'ailleurs avec les membres du Reapers Motorcycle Club, un gang de motards pas très tendre qui fait sa loi dans les environs.

Seulement, le gang se rend compte que Jeff leur vole de l'argent et qu'il lui est impossible de les rembourser car il dépense tout dans les casinos, ils veulent donc lui faire la peau. Mais Horse, un des membres des bikers va faire une proposition : il laisse la vie sauve à Jeff à condition que sa soeur les suive et qu'elle devienne sa régulière et évidemment qu'il rembourse ce qu'il doit et même les intêrets.
Marie veut évidemment que son frère reste en vie et accepte la proposition de Horse, surtout qu'il lui plaît assez même si elle n'a aucune envie de passer le reste de sa vie avec lui.

Marie a 24 ans et on peut dire qu'elle n'a pas une vie facile : un mari qui lui tape dessus, une mère en prison, un père dont il n'est même pas question dans le livre et un frère drogué et livré à lui-même qui survit plus qu'il ne vit. Ce qui fait d'elle une jeune femme assez endurcie et qui ne baisse pas facilement les bras. Elle ne se laisse pas abattre et est débrouillarde.

Horse, dont le surnom n'a pa été donné par hasard, est un dur à cuire qui vit pour son club qui est sa famille. C'est un mec assez vulgaire et violent, tout ce que Marie devrait fuir vu son passé avec son mari.


Avant de commencer la lecture de ce livre, j'avais lu qu'il faudrait s'attendre à de la vulgarité et si j'aime lire des livres érotiques, je n'aime pas que ce soit vulgaire. Du coup à peine après avoir lu quelques pages, je me demandais si j'allais continuer ma lecture ou pas car si j'aime que les personnages masculins soient des durs à cuir, je n'aime pas la violence et du coup je n'étais plus très sûre d'avoir envie de lire ce roman. Finalement, j'ai décidé de continuer ma lecture et je n'ai pas regretté. 
Evidemment, j'ai eu envie de mettre des paires de claques à Horse pour sa façon de traiter les femmes, même les Jolies Culs, mais dans l'ensemble l'histoire était quand même excitante et au final on s'habitue à la vulgarité présente.

C'est le premier roman que je lis qui a pour personnages des bikers et je ne regrette pas ma lecture, j'ai vraiment hâte de lire la suite maintenant, en espérant que les autres personnages soient à la hauteur de Horse ;-)


 Mon avis :

vendredi 24 juillet 2015

Qui sont nos ancêtres ? Grands singes, homme, ce qu'on ne sait pas encore... de Anna Alter & Brigitte Senut




Résumé :
L'homme descend du singe, entend-on souvent. En réalité, nous sommes seulement cousins et nous avons un lointain "ancêtre commun". Mais nous n'avons pas encore fait le tour de notre arbre généalogique qui est beaucoup plus fourni qu'on ne l'imaginait. Si l'Homme ne se trouve pas sur la même branche que les grands singes, il est juste à côté... Notre famille n'a cessé d'évoluer. Les chercheurs essaient de comprendre d'où l'on vient, comment nous nous sommes mis debout, à quel moment notre tête a-t-elle grossi ou encore qui a taillé les premiers outils. Cet ouvrage fait découvrir aux enfants les grandes questions que les scientifiques se posent au sujet de nos origines.


Avec cet ouvrage de la collection "sur les épaules des savants", les enfants abordent le sujet de nos ancêtres. Descendons-nous du singe ? Pourquoi avons-nous évolué et pas lui ? Pourquoi nous tenons-nous sur nos 2 jambes et pas lui ? Autant de questions abordés dans ce livre sous 7 grands chapitres :
1. Grand singe, homme, un papy commun
2. Lucy et ses copains, des cousins de l'est ?
3. Aïe, aïe, aïe, pas facile de descendre des arbres !
4. Deux jambes, oui, quatre pattes, non !
5. Comment avons-nous attrapé la grosse tête ?
 6. Papa, maman d'avant ?
7. Des outils pour se faciliter la vie.

Les paragraphes sont trous très bien structurés, pas trop long et les sujets traités avec beaucoup de justesse, ce qui plaît au jeune lecteur. Mon Fils de bientôt 8 ans a adoré même si évidemment en refermant cet ouvrage nombreuses sont les questions qui restent sans réponse car beaucoup de choses restent encore à élucider et certaines ne le seront peut-être jamais.

J'aime que cette collection évoque des sujets de grands avec de jeunes lecteurs puisque cette collection s'adresse aux enfants dès 7 ans. Peut-être fera-t-elle naître des vocations chez certains ? ;-) En tout cas, ici ça nous a donné très envie de découvrir d'autres livres de cette collection qui est vraiment très bien faîte et qui nous a beaucoup plu même si je m'attendais à trouver plus de réponses aux questions qu'on peut se poser sur nos ancêtres.

Dans la même collection :
De quels atomes sommes-nous faits ? La matière, ce qu'on ne sait pas encore...
Les gênes. Ce qu'on ne sait pas encore...
La reproduction. Ce qu'on ne sait pas encore...
Sur quelle planète bleue ai-je atterri ? Climat, mer, terre, atmosphère, ce qu'on ne sait pas encore...
L'Univers. Ce qu'on ne sait pas encore...


 Mon avis :

jeudi 23 juillet 2015

Bouge tes neurones de Kjartan Poskitt




Résumé :
Retrouve les héros des Maths qui tuent ! pour de nouvelles histoires plus délirantes les unes que les autres. Tu découvriras :
Les fous qui ont inventé les mathématiques, des énigmes à résoudre avec des dominos, le gâteau dangereux, comment apprendre n'importe quelle table de multiplication grâce au chiffre 2, les petits chiffres superpuissants, ou encore comment fonctionne un calendrier ! Prépare ton cerveau, il va bouillonner !  


Après C'est Math'gic, les éditions Le Pommier nous offre un second livre pour que les enfants dès 9 ans jouent avec les chiffres, les maths, les additions, les soustractions, ... 

J'ai trouvé cet ouvrage un peu plus difficile à appréhender pour les enfants que le premier. Il y a beaucoup d'énigmes mais ce qui m'a plu dans ce livre, c'est la technique qui permet d'apprendre n'importe quelle table de multiplication grâce au chiffre 2. Alors attention, ce n'est pas une méthode que je trouve aisée (surtout lorsque la multiplication comporte beaucoup de chiffres) mais elle fait son effet et c'est ça qui importe.

Encore beaucoup de jeux pour bluffer les copains et les parents et devenir un as des maths !
Une fois que les enfants auront compris ce qu'on leur demande dans ce livre, il sera difficile de les arrêter.

A la maison, on espère voit cette collection s'agrandir tant elle nous plaît et pourquoi pas avec des ouvrages qui s'adresseraient aux plus jeunes ;)


Mon avis :
 

mercredi 22 juillet 2015

C'est Math'gic de Kjartan Poskitt




Résumé :
Une large gamme de tours à effectuer, allant de très faciles à très magiques.
Utilise les maths et fais-toi passer pour un magicien.
Découvre comment impressionner tes amis et surprendre tes professeurs grâce à de merveilleux tours de magie mathématique. C’est Math’gic ! te propose une douzaine de tours de magie avec des cartes et des pièces, mais aussi de créer des carrés magiques, de deviner les nombres dans des suites logiques, trouver rapidement le résultat d’une multiplication par 11, et bien d’autres tours encore. C’est magique ? Non… c’est mathématique !


Les éditions Le Pommier ont sorti une nouvelle collection très sympathique qui a pour nom Math'Attak. Elle s'adresse aux enfants dès 9 ans et leur permettra d'apprendre les maths tout en faisant des tours de magie. Des énigmes, des carrés magiques, des suites de nombres et beaucoup beaucoup d'humour.

Les enfants apprendront à manier la calculatrice et les chiffres avec dextérité. En plus, il y a 3 niveaux de difficulté. Ingénieux pour commencer en douceur, prendre de l'aisance dans les tours de magie puis s'attaquer aux tours plus difficiles. 
Ce qui permet à mon Fils de bientôt 8 ans d'avoir pu commencer à s'exercer, de faire les tours fastoches et puis petit à petit, il fera les tours plus difficiles, nous bluffera et ce livre ludo-éducatif grandira avec lui :-)

Les maths n'auront plus de secret pour lui et je trouve que c'est une bonne façon d'apprendre en s'amusant.

 Un livre à offrir pour les matheux afin qu'ils continuent de jouer avec les chiffres et qu'ils jouent avec mais à offrir aussi aux non-matheux pour qu'ils prennent de l'aisance avec cette matière que sont les mathématiques et qu'ils apprennent à s'amuser avec les additions, les multiplications, ...

 Mon avis :

lundi 20 juillet 2015

Vilaines filles de Megan Abbott




Résumé :
Addy et Beth sont fortes, dures à cuire, inséparables et invincibles. Membres de l’équipe de pom-pom girls du lycée, « parce qu’il faut bien quelque chose pour occuper le vide de l’adolescence ». 
Elles sont parfaites : leurs jambes galbées, leur ventre plat, leurs queues-de-cheval de la même longueur, leur maquillage irréprochable. 
Une nouvelle coach arrive au lycée et les choses commencent à changer. Grande, belle, intimidante, elle est parfaite elle aussi et place beaucoup d’espoir dans l’équipe. Toujours élégante, autoritaire, la coach mène la danse et les filles tombent vite sous sa coupe. Elles sont prêtes à tout pour obtenir ses faveurs : devenir sans cesse plus rapides, plus fortes, plus résistantes et plus minces, quitte à se faire vomir. Leur monde insipide et sans profondeur se resserre. Mais un jour, la coach franchit la ligne de trop… 


Addy et Beth ont 17 ans, elles sont lycéennes et elles mènent leur troupe d'une main de maître. Elles sont les meilleures-amies du monde et les meilleures pom-pom girls du lycée, elles se croient invincibles, surtout Beth.

Le roman commence par une scène sombre, on sent qu'il se passe quelque chose de mauvais mais on ne sait pas quoi et puis on nous plonge 4 mois en arrière.

Un jour, une nouvelle coach débarque et change les règles du jeu : finie la capitaine de l'équipe, finie les filles qui obéissent à Beth, elle lui montre qu'au lycée, c'est elle qui règne et non pas cette jeune fille.
Mais le soir, le wee-end, la Coach invite les filles chez elle pour fumer un peu, boire beaucoup et une relation malsaine se créé peu à peu. Si Beth refuse de tomber dans ce piège, Addy est heureuse de l'intérêt que lui porte la coach et n'hésite pas à passer du temps seule avec elle, ce qui évidemment agace fortement Beth qui aime bien être le centre du monde.

Mais un meurtre va faire basculer leurs petites vies tranquilles.

Dans ce livre, il y a de la manipulation, des complots, de la méchanceté gratuite, de la suffisance et surtout de mauvaises filles.

J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire, du mal à croire au récit, du mal à croire que des filles si perverses et méchantes puissent exister, du mal à croire à cette relation prof/élève...

Beth est un personnage tellement manipulateur, tellement pervers et antipathique... 
A l'opposé, j'ai trouvé Addy soumise, pas plus gentille pour autant mais moins dans la manipulation.

Pour autant, je n'ai pas aimé ce roman. Je n'ai pas accroché du tout et je me suis forcée à le finir...


Mon avis :

mercredi 15 juillet 2015

Indécent de Colleen Hoover



 Résumé :
Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?


Lorsqu'elle arrive dans le Michigan, Layken n'est pas ravie du tout d'avoir dû quitter le Texas alors que son père est décédé il y a seulement quelques mois d'une crise cardiaque. Mais elle se doit de se montrer forte pour sa mère et son petit frère de 9 ans, Kel.

A peine est-elle arrivée qu'elle rencontre Will, 21 ans, et son petit frère Caulder. Ils vivent tout deux dans la maison face à la sienne. Ce qui n'est pas pour déplaire à Layken puisque Will lui plaît et que la réciproque a l'air vraie.

Seulement, la vie va bientôt reprendre ses droits et mettre des barrière sur le chemin de ces deux jeunes gens. Rien n'est facile et rien ne va leur être facilité...

Layken a vraiment un fort caractère. Ce que j'aime dans les romans de Colleen Hoover, c'est que ses personnages féminins ne sont pas justes des midinettes qui disent oui à tout ce qu'on leur dit, qui pensent non mais qui font le contraire, ses personnages sont vraies, entiers et si ils ont envie de dire merde, ils disent merde, il n'y a pas de demi mesure et Layken ne déroge pas à la règle.
Elle n'a que 18 ans mais je l'ai trouvé très mûre même si évidemment par moment elle tape sa crise, elle pleure, elle part s'enfermer dans sa chambre. Mais malgré tout, je l'ai trouvé très mature, surement à cause de tous ces événements qui lui tombent dessus.

Will est amateur de slam, c'est lors de cet exercice qu'il aime pratiquer qu'il va s'ouvrir, ouvrir son coeur et se découvrir, surtout aux yeux de Layken. Je l'ai trouvé très juste, attachant et on comprend tous les sentiments contraires qui l'habitent.

Les personnages secondaires ont leur importance aussi.
Notamment Kel et Caulder, les frères de Layken et Will qui sont assez marrant mais aussi Eddie, la meilleure-amie de Layken et sa mère.

Certains diront que l'histoire était banale, moi  je n'ai pas trouvé, au contraire. C'est rare de lire un livre avec cette problématique.
Par contre, je n'ai pas compris le titre parce qu'il n'y a rien d'indécent dans ce roman, bien au contraire... C'est le seul bémol à vrai dire.


Mon avis :

dimanche 12 juillet 2015

La faute de Paula Daly




 Résumé :
Avec trois enfants au foyer et un métier à plein temps, Lisa Kallisto est une femme débordée. Elle a du mal à être à la fois la mère, l’épouse et l’amie idéale qu’elle voudrait être et se le reproche sans cesse. Aussi envie-t-elle la vie facile de sa meilleure-amie, Kate, mère au foyer, pour qui tout semble plus simple. 
Le jour où la fille de Kate, Lucinda, qui devait dormir chez elle, disparaît mystérieusement, l’existence de Lisa tourne au cauchemar. L’adolescente a-t-elle été enlevée, comme cette autre jeune fille, que l’on vient de retrouver par miracle, errant à moitié nue et complètement traumatisée dans les rues de la ville ? Si Lucinda ne revient jamais, Lisa, qui se sent terriblement en faute, ne se le pardonnera jamais. Aussi n’a-t-elle pas le choix, elle doit tout faire pour retrouver la jeune fille.


Lisa Kallisto jongle entre ses 3 enfants, son boulot et son mari. Elle envie beaucoup son amie Kate, celle-ci lui parait toujours tirée à 4 épingles et ses enfants sont très polis et d'une sagesse exemplaire et en plus, elle est heureuse en ménage avec son mari Guy.

Leurs 2 vies vont voler en éclat le jour où Lucinda, la fille de Kate, qui devait passer la nuit chez Lisa avec sa fille Sally, disparait. Qui a bien pu commettre un tel acte dans une si petite ville ? Retrouvera-t-on Lucinda vivante ? Tous sont inquiets surtout qu'une première fille de l'âge de Lucinda a été enlevé, violé et vient d'être retrouvée, vivante heureusement mais souffrant de séquelles.
Lisa s'en veut énormément, elle se sent coupable car la jeune fille aurait dû passer la nuit chez elle, mais elle était tellement occupée qu'elle n'a même pas fait attention que la jeune fille n'était pas chez elle. Elle veut absolument aider la police à retrouver le suspect, elle doit bien ça à Kate, à qui elle vient de briser la vie.

Sitôt la lecture commencée, on est plongé dans le livre et impossible d'en sortir tant qu'on n'a pas lu la dernière page. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et on se rend vite compte que les apparences sont souvent bien trompeuses et qu'il ne faut pas se fier à ce que les gens montrent, ce n'est en général qu'une facade. Il n'y a pas de famille parfaite ni de couples parfaits et ce livre en est un rappel.

L'auteur nous invite à nous mettre dans la peau de Lisa, du kidnappeur mais aussi de Joanne, l'inspecteur qui mène l'enquête. Et malgré tout, à aucun moment on ne devine qui est le suspect surtout qu'on nous mène sur une fausse piste. Finalement la vérité n'en sera que plus dure...

Ce livre est un roman noir social qui aborde des sujets tels les relations familiales et amicales, le kidnapping.
Moi qui ne suit pas thriller pour deux sous, celui-ci m'a vraiment beaucoup plu mais c'est peut-être mon côté maman qui m'a fait cet effet là ;P

 Mon avis :

vendredi 10 juillet 2015

Hopeless de Colleen Hoover


 


Résumé :
Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l'effet qu'il a sur elle. Sky comprend rapidement qu'Holder n'est pas celui que tout le monde croit et leur relation devient passionnée. Peu à peu, elle découvre grâce à lui la vérité sur son passé. Tous deux étaient amis et voisins dans leur enfance. Mais elle ne s'en souvient pas...


Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive depuis 13 ans. Si elle est très heureuse, elle vit loin de la technologie qui nous entoure puisque sa mère refuse d'avoir la TV, un téléphone portable ou encore internet, c'est donc chez sa meilleure-amie et voisine Six que Sky profite de tout ça mais si peu puisque finalement le footing, les livres et les sucreries sont pour elle un vrai plaisir.

Pour son année de terminale, Sky a réussi à convaincre sa mère de l'inscrire eu lycée. 
Seulement Sky n'y aura pas bonne réputation puisqu'avec sa meilleure-amie, elles aiment laisser des garçons entrer dans leurs chambres pour se faire tripoter. Si Six couche avec eux, il en est hors de question pour Sky qui ne ressent aucune émotion pour eux.

Un jour, Sky rencontre Holder et pour la première fois de sa vie, elle ressent des émotions pour ce jeune homme lunatique au caractère bien changeant.

Holder est un jeune homme avec un caractère assez fort mais il a aussi beaucoup d'humour, il est attachant et il ne baisse jamais les bras. Il est fort et en même temps sensible.


Comme à mon habitude, je n'ai pas lu le résumé de ce livre, savoir qu'il était de Colleen Hoover me suffisait pour avoir envie de le lire et je ne regrette pas. Mais du coup, je m'attendais à une histoire d'amour pépère et très vite je me suis aperçue que des sujets sensibles allaient être abordés. Inceste, enlèvement. Autant de rebondissements qui vont jalonner le récit. C'est vraiment bien mené, je ne m'attendais pas du tout à ça en entamant ce livre.

Du coup, c'est un livre qui se lit très vite. En moins de 24h je l'avais lu. Difficile de le poser une fois commencé tellement c'est intense.

 Mon avis :

mercredi 8 juillet 2015

Vitriolée ! de Patricia Lefranc




 Résumé :
Décembre 2009. La vie de Patricia Lefranc bascule dans l'horreur. En rentrant chez elle, elle est plaquée au sol dans le hall de son immeuble et son ex-compagnon l'asperge de vitriol (acide sulfurique). Le calvaire de la jeune femme durera plusieurs minutes. Elle sera brûlée aux 3ème et 4ème degrés sur 30% du corps, dont la totalité du visage.

<<A mon réveil, j'en ai voulu aux médecins de m'avoir laissée vivante>>, raconte-t-elle.

Mais Patricia est la mère de trois enfants, qu'elle adore. Il était exclu qu'elle abandonne la partie. Cette jeune femme à la voix douce et à l'humour inaltérable a relevé le défi de vivre, de se battre, de continuer sa vie.

Elle lutte aujourd'hui pour retrouver son visage et est en à sa 97ème opération. Elle se bat pour l'interdiction de la vente libre d'acide sulfurique en Europe.

Ce livre est une histoire poignante, mais remplie de défis surmontés et de batailles gagnées.

C'est le témoignage exceptionnel d'une femme volontaire qui donne, sans le savoir et le revendiquer, une leçon d'héroïsme.


Patricia Lefranc nous livre un récit de sa vie de sa plus tendre enfance jusqu'à cette agression qu'elle a subi, ses conséquences et le procès de son agresseur.
Déjà petite, elle n'a pas une enfance heureuse entre une mère alcoolique qui ne semble pas l'aimer et un père accusé d'inceste sur ses deux demi-soeurs... On a presque envie de dire que ça donne le ton même si on s'aperçoit très vite que Patricia est une battante et qu'elle fait tout pour se sortir de cette vie et ne pas reproduire ce schéma familial, elle rêve de bien mieux pour elle et ses enfants.

Après un premier mariage qui s'avère être un échec, duquel ne sortira comme bonheur qu'une fille, Aurore, Patricia rencontre Michel, un homme qu'elle épousera et qui lui donnera deux enfants : Marie et Joé. Mais très vite, cet homme se révèle jaloux, possessif et manipulateur, le divorce se profilera de nouveau à l'horizon même si Michel ne la laissera pas tranquille pour autant.

Après ce deuxième époux, Patricia vivra d'autres histoires amoureuses plus ou moins longues, plus ou moins heureuses et sa vie ne sera pas que désastres même si on a l'impression que le sort s'acharne sur la jeune femme et tend à la rendre malheureuse...

C'est ainsi qu'elle sera agressée par un ex-compagnon qui lui jettera de l'acide sulfurique par deux fois, pour bien achever son geste et être sûr que la jeune femme souffre ou pire qu'elle meure.
Coma, réapprentissage des gestes de la vie quotidienne, regards des autres, opérations, procès, combat, ... autant d'événements qui jalonneront la vie de Patricia, cette battante qui ne baisse pas les bras, qui se bat pour ses enfants.

C'est inimaginable de penser que certaines personnes puissent avoir l'envie et même l'idée de faire du mal de cette façon, de décider d'ôter la vie à de tierces personnes juste par jalousie, méchanceté ou pour d'autres raisons incompréhensibles...
Patricia est vraiment très courageuse de s'être battue de cette façon pour rester en vie, pour mener ce combat contre cet homme qui l'a agresé et de se battre encore aujourd'hui pour que le vitriol ne soit plus en vente libre. C'est un combat de tous les jours et on imagine comme cela ne doit pas être facile avec le regard des autres...

On se doute que ça ne doit pas être aisé de découvrir le nouveau visage de Patricia mais certaines réactions, que ce soit de son entourage proche ou d'inconnus sont intolérables et on se prend même de pitié pour certaines personnes (sa soeur par exemple qui franchement m'a écoeurée !).

Une belle leçon de courage et d'héroïsme que nous donne Patricia, surtout quand on sait que la vie ne l'a vraiment pas épargné du début jusqu'à maintenant... J'espère sincérement qu'elle coule des jours plus heureux aujourd'hui auprès des personnes qui lui sont chères.


Mon avis :




Je remercie Babelio et les éditions la Boîte à Pandore pour cette lecture.

tous les livres sur Babelio.com

lundi 6 juillet 2015

Igor et Souky à la Tour Eiffel de Sigrid Baffert & Sandrine Bonini



Résumé :
Aujourd’hui, Vincent emmène son fils Igor visiter la tour Eiffel. La Dame de fer est impressionnante : haute comme 65 girafes empilées, elle pèse le poids de 2200 éléphants et parle toutes les langues !

Mais Vincent en profite pour présenter à Igor une autre dame, dont il est amoureux : Jaya, la maman de Souky, une petite fille à la langue bien pendue...


Igor est un petit garçon qui a eu la chance d'avir son papa près de lui chaque mercredi et celui-ci en a profité pour lui faire découvrir Paris et ses différents lieux et monuments à voir. Seulement le papa d'Igor va devoir travailler de nouveau le mercredi et veut lui présenter la dame qui s'occupera de lui désormais, continuant se petit rituel qu'ils avaient tout deux.
Cette dame, c'est Jaya, la maman de Souky. Et quel lieu serait mieux que la Tour Eiffel pour les rencontrer ? 
En suivant Igor et Souky, on apprend pleins de choses sur la Tour Eiffel et pas seulement les enfants, les adultes aussi apprennent des anecdotes dont ils n'étaient pas au courant.

Cet album docu-fiction est vraiment très bien conçu. A travers la petite vie d'Igor, on apprend des choses, sans le savoir, sans que ce soit une contrainte et c'est vraiment plaisant. Les illustrations sont douces tout en étant réalistes, ce qui ne gâche rien.

Sur fond de sujet sérieux qu'est la famille recomposé, on découvre Pais et ceci avec plaisir et délicatesse.


Mon avis :
 

mercredi 1 juillet 2015

Les nouvelles aventures de Peter Pan -tome 1- Le trésor de Jack Crochet




 Résumé :
Tandis que Peter Pan organise une gigantesquechasse au trésor pour Wendy et ses amis, le capitaine Crochet met en place un nouveau plan maléfique.
En faisant tomber un vieux grimoire, Mr Mouche a malencontreusement libéré l'esprit de Jack Crochet, le grand-père du Capitaine. Enfermé à l'intérieur depuis des années, le vieux pirate n'a qu'une idée en tête : retrouver son trésor.
Trésor, vous avez dit ? A ces mots, le Capitaine Crochet n'est jamais bien loin.
Flanqué de son équipage pas très futé, il se lance sur les traces de son aïeul, bien décidé à lui voler le butin.
Attention, les deux chasses au trésor pourraient bien se croiser !


Quel plaisir de retrouver Peter Pan, les enfants du monde imaginaire, la fée Clochette ainsi que Wendy et ses frères dans de nouvelles aventures :-)
Peter Pan vient chercher Wendy et ses frères pour faire une grande chasse au trésor dans le monde imaginaire.
Seulement, le Capitaine Crochet découvre que son aïeul Jack Crochet a enfoui un trésor, un vrai, et il décide de partir à sa recherche, espérant le trouver avant son arrière-arrière-arrière-arrière grand-père.

Evidemment, les personnages, gentils et méchants, vont se retrouver sur le même chemin, dans ces vrai et fausse chasses aux trésors.
On retrouve avec plaisir la l'intrépidité de Peter Pan, la fourberie de la fée Clochette qui n'apprécie toujours pas Wendy et la douc méchanceté du Capitaine Crochet et de son équipage pas très doué.

J'ai passé un très bon moment à lire cette BD même si comme toujours, ça se lit vite. Ceci dit, ça permet de le faire tourner rapidement auprès de toute la famille ;-)


Mon avis :