mercredi 28 décembre 2016

Mille soleils splendides de Khaled Hosseini





Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille.

D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan.

Mais parviendront-elles jamais à s'arracher à cette terre
afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides"?

Afghanistan, de 1959 à 2003, à travers cinquante ans d'une histoire dramatique, agitée par le conflit contre les Russes, les guerres civiles incessantes, et pour finir le régime taliban, qui a fait de ce pays ce qu'il est aujourd'hui.



Je ne sais pas pourquoi j'ai mis si longtemps à découvrir ce livre. J'en ai adoré ma lecture ! Il est difficile de refermer la dernière page de cet ouvrage tant il est beau et riche en émotions.

Mariam est la fille illégitime d'un homme qui a déjà plusieurs épouses. C'est pour cette raison qu'elle a été reléguée dans une cabane avec sa mère. Seulement lorsque celle-ci meurt et alors que Mariam est une adolescente, elle est mariée à un homme de 30 ans son aîné. Si il la traite bien les premiers mois, il devient vite violent d'avoir sous son toît une femme incapable de lui donner un enfant.

Dix-huit ans après ce mariage forcé, Mariam voit débarquer Laila dans sa maison. La femme que son mari a choisi d'épouser contre son avis.
Si Mariam voit une ennemie en Laila, elles deviennent très vite indispensable l'une pour l'autre, de véritables alliées, presqu'une mère et sa fille.

On découvre un pays heureux qui sombre tout doucement dans le chaos, la guerre et tout le malheur que cela peut engendrer.
On découvre aussi les us et coutumes de l'Afghanistan, ses moeurs et on tremble pour les personnages de cette histoire, comme si on était auprès d'eux.

Ce roman est un chef d'oeuvre !

Mon avis :  
  

vendredi 16 décembre 2016

Pourvu que ça brûle de Caryl Ferey





 Résumé :
De la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par l'Indonésie, la Jordanie, le Chili ou les Etats-Unis, un carnet de route très rock, l'autoportrait en noir et blanc de l'auteur de Zulu, Mapuche et Condor, Caryl Férey, chantre du thriller engagé, avec qui la réalité devient fiction survoltée. 



Avec Pourvu que ça brûle, l'auteur nous fait voir du pays : Amérique, Chili, Pérou, Afrique du Sud, ... autant de destinations qui vont l'inspirer pour écrire ses livres, tout autant que ses amis et les personnes rencontrées sur son chemin à qui il donne des surnoms plutôt surprenants et intrigants.

Cet ouvrage n'est pas un roman, c'est un autoportrait de l'auteur, un tour du monde du façonnage de ses thrillers, de ses inspirations. Grâce à lui, on sait comment Caryl Ferry trouve la trame pour écrire ses livres, ce qui l'inspire pour mettre en scène ses histoires et ses personnages.

J'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai trouvé l'auteur plutôt torturé, les références historiques intéressantes et moi qui ne le connaissais pas et qui n'ai encore lu aucun de ses romans, il m'a donné très envie de les découvrir dans les semaines à venir.

L'auteur est un aventurier accompli qui a besoin de voyager dans les pays de ses protagonistes pour leur donner vie et avec cet ouvrage il nous fait voyager avec lui.

Un autoportrait qui se laisse lire et qui invite au voyage !

jeudi 15 décembre 2016

Une aventure de Violette Mirgue : Une semaine pour sauver Noël de Marie-Constance Mallard





 Résumé :
C'est la zizanie au pôle Nord depuis que le costume du Père Noël a disparu. Violette Mirgue n'hésite pas à rejoindre la joyeuse équipe des lutins pour mener l'enquête. L'intrépide souris a seulement sept jours pour sauver Noël... et elle a besoin de ton aide.



Après avoir suivi les aventures de Violette Mirgue à Toulouse, dans les Pyrénées et à Paris, nous la retrouvons pour sauver le Noël de milliers d'enfants. Le sauver ? Hé oui, car au Pôle Nord, les vêtements du Père Noël ont disparu ! Qui a pu lui jouer ce vilain tour ? C'est ce que va tenter de découvrir Violette Mirgue et elle n'a que 7 jours pour le faire avant que le Père Noël ne fasse sa livraison de cadeaux autour du monde.

Avec cette jolie histoire, c'est aussi l'apprentissage des jours de la semaine que font les enfants ainsi que les différents vêtements qu'on peut porter et qu'a perdu le Père Noël : pantalon, chaussettes, ...
Les enfants seront ravis de retrouver Violette Mirgue dans l'habitat du Père Noël et de partir à la recherche du voleur de vêtements. Et comme chacune de ses histoires est ludique, l'auteure invite une fois encore les enfants à retrouver les morceaux de fromages dissimulés ici et là mais aussi le petit lutin caché au fil des pages :-) De quoi rendre la lecture ludique !

On apprécie toujours autant le personnage de Violette Mirgue, ses expressions rigolotes et ses enquêtes qui demandent la participation de l'enfant. C'est un livre de chevet agréable en ces périodes de fêtes de fin d'année.
Mon garçon de 6 ans veut en faire la lecture quasiment chaque soir depuis qu'on l'a reçu :-)



Mon avis :  

mardi 6 décembre 2016

La mère parfaite est une mytho ! de Virginie Duplessy







 Résumé :
La vérité va enfin éclater : la mère parfaite n'existe pas, c'est The mytho ! Voilà de quoi déculpabiliser toutes les mamans et les rassurer avec humour.

Entre trucs et astuces pour femme débordée, dénonciations jubilatoires des mères-modèles exaspérantes, questions taboues et clins d’œil de nanas - qui parleront à plus d'une -, Virginie Duplessy nous offre à toutes (et à tous !) un manuel salvateur qui donne le sourire.

Biberons, belle-mère, petits pots, accouchement, crèche, mari, anniversaires, jouets, sexe, épilation, poussette... tout y passe ! La mère normale contre-attaque sans langue de bois, mais toujours avec beaucoup d'humour et de tendresse.

La mère parfaite n'existe pas et... c'est tant mieux !



Ce petit livre qui tend à prouver que la mère parfaite n'existe pas se lit très rapidement.
Au fil des pages, l'auteure nous démontre la banalité de nos vies avec nos enfants dans les bons comme dans les mauvais moments et tend à nous prouver combien celle de la mère parfaite est ennuyeuse et surtout pleine de mensonges (car après tout la mère parfaite n'est que le fruit de notre imagination !).

C'est un livre sympathique qui prête à sourire et pourtant je l'ai trouvé redondant (oui c'est bon on a compris que la mère parfaite est une mytho !!), l'auteure aurait pu se renouveler un peu sur ses remarques sur la mère parfaite.

Une lecture sympathique mais sans plus.



Mon avis :  
  

NEED de Joëlle Charbonneau




 Résumé :
Désir: Envie de posséder un objet ou de réaliser un rêve.
Besoin: Nécessité de détenir quelque chose ou d'accomplir un acte essentiel à votre vie.
De quoi avez vous besoin ?
Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d'un total anonymat, quels que soient ces besoins... Et quelles qu'en soient les conséquences. Car, c'est bien connu, on n'a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté...



Le frère de Kaylee a besoin d'un rein sinon il ne pourra survivre, la jeune fille en a fait sa priorité et tant pis si pour cela elle s'est mis à dos une grande partie de sa communauté. Heureusement, elle peut compter sur son meilleur-ami Nate qui ne la laissera pas tomber.

Et puis un jour dans sa boîte mail et celle de tous les lycéens de son lycée, un mail d'un site, NEED, qui propose de répondre à l'un de ses besoins. En échange d'invitations à ses amis d'abord puis en rendant de menus services. Mais sont-ils anodins ? Qui en veut aux jeunes de Nottawa ?

J'ai tout de suite accroché à ce roman et je ne regrette absolument pas ma lecture ! On se prend vraiment dans le livre, essayant de découvrir qui veut tous ces morts et dans quel but. Le récit est vraiment bien mené et l'auteure ne nous perd même pas quand elle passe d'un lycéen à un autre.


J'ai beaucoup imé le personnage de Kaylee; l'une des seules à rester sensée. J'ai moins accroché avec celui de sa mère, une femme torturée qui délaisse sciemment sa fille...


C'est un roman qui se lit très vite et qui nous laisse sur notre fin, tellement d'ailleurs que j'ai hâte d'avoir le second tome entre les mains !! :)

Mon avis :  
  

dimanche 4 décembre 2016

Hors de portée de Georgia Caldera




Résumé :
Scarlett fuit toute relation. Spécialiste de la disparition au petit matin, elle ne s'investit que dans sa société de décoration d'intérieur, qu'elle vient de créer avec son excentrique cousine. Se laisser séduire, oui, mais pour un très bref instant ; inutile, donc, de parler confiance et stabilité.


Pourtant, avec son nouveau client, le très entêté et séduisant M.  Mufle-Connard - plus connu sous le nom d'Aidan Stern -, Scarlett vacille. Une attraction irrépressible la pousse vers lui, encore et toujours... Parviendra-t-il à percer ses défenses ?



Scarlett est une jeune femme au passé amoureux tumultueux qui refuse de passer plus d'une nuit avec un homme, elle se refuse à tomber amoureuse, à s'attacher de peur de souffrir de nouveau.
Et puis pour le travail, elle rencontre Aidan Stern qui semble rapidement très intéressée par la jeune femme.

J'ai beaucoup aimé cette histoire où les personnages ne sont pas de parfaits mannequins. Non, Scarlett nous est décrite avec quelques rondeurs, elle porte du 42 et elle est maladroite. Quand à Aidan, il a le teint pâle et il semble être un peu torturé...

On passe vite de la frustration aux rires avec les protagonistes. On apprécie que leur histoire ne coule pas de source, qu'il y ai quelques rebondissements même si parfois je n'ai pas compris certaines réactions de Scarlett envers Aidan... Notamment au sujet de ses problèmes de famille, qui au bout de quelques semaines, ne la regardent absolument pas. J'ai trouvé que l'auteure avait exagéré la réaction de Scarlett du coup...

C'est une lecture légère d'une romance contemporaine qui se lit très rapidement. Jai hâte de me plonger dans les 2 prochains tomes du coup :)



Mon avis :